Booster le business France-Israël. Parlementaires français à la Knesset.

Aurore Bergé et Sylvain Maillard, deux parlementaires français, ont visité la Knesset le 29 et 30 Octobre 2017. Ils ont été accueillis entre autre, par le chef du groupe parlementaire Koulanou, le député Roy Folkman, et Elie Elalouf, député Koulanou et Président de la commission sociale de la Knesset.

C’est à l’initiative de l’association Elnet France, une association mondiale, très efficace dans le rapprochement stratégique avec Israël, que Arié Ben Semoun et Yossi Abrabanel, ont parrainés la visite de ces deux parlementaires. Les élus français ont effectué un véritable parcours de découverte politique du pays, afin de consolider les liens avec la « startup nation ».

À à peine 30 ans, Aurore Bergé, député des Yvelines, est l’une des nouvelles dirigeantes du parti majoritaire La République en Marche, et cheffe du groupe parlementaire LREM à l’assemblée nationale.

Sylvain Maillard, businessman issu de la société civile, est quant à lui Député de Paris de la majorité LREM, il a été le porte-parole lors de la campagne présidentielle et figure parmi les soutiens de la première heure d’Emmanuel Macron en 2016.

Le but de cette rencontre était une première prise de contact conviviale, mais elle se situait dans la droite ligne de la rencontre Ministérielle -Bruno Le Maire et Moshe Kahlon qui a eu lieu il y a moins de deux mois à Jérusalem. Les Ministres avaient alors décidé concrètement du doublement en deux ans, du volume d’échanges (économique, culturel et financier) entre les deux pays.

Après des décennies d’échanges insuffisants et peu satisfaisants selon les propres termes du Ministre français lors de sa visite, les Ministres ont acté une volonté politique forte et un objectif bilatéral clair. La faiblesse de ces échanges étant d’autant plus incompréhensible qu’elle perdure malgré la présence d’un contingent francophone et francophile de plus de 300 000 citoyens israéliens. Celui-ci constitue pourtant un comptoir et un vivier de personnes aptes à « booster » le business de façon exponentiel.

Haim Messika, porte parole francophone du parti Koulanou, nous a déclaré : « Suite à cette rencontre,  nous allons travailler sur un document de travail plus élaboré qui mettra en lumière un certain nombre de mesures (économiques, fiscales, bancaires, etc..) qui pourraient concrétiser sur le terrain les volontés ministérielles, afin d’atteindre le doublement effectif du volume d’affaires entre les deux pays. Ces propositions seront remises aux Ministres et aux services concernés en Israël, et nous espérons qu’elle seront également relayées par nos homologues français ».

Source : http://www.lphinfo.com/parlementaires-francais-a-knesset/

 

 

Ecrire un commentaire