Durant la guerre, Jeanne Moreau a porté l’Etoîle jaune par solidarité.

Le président Emmanuel Macron a rendu hommage à l’actrice Jeanne Moreau, morte lundi à l’âge de 89 ans, «une artiste qui incarnait le cinéma dans sa complexité, sa mémoire, son exigence».

«Il est des personnalités qui à elles seules semblent résumer leur art. Jeanne Moreau fut de celles-ci. Avec elle disparaît une artiste qui incarnait le cinéma dans sa complexité, sa mémoire, son exigence», a salué le chef de l’État dans un communiqué publié par l’Elysée.

ETOILE JAUNE. Extrait du Nouvel Obs : « Pendant la guerre, au collège à Paris, je m’apercevais qu’il y avait des petites qui ne venaient plus ou d’autres qui revenaient avec des étoiles de David, raconte-elle en 2012. J’avais des amies, on nous appelait ‘les trois mousquetaires’ parce que nous étions quatre. La mère de l’une d’elles était couturière. On lui a demandé de nous faire des étoiles jaunes qu’on a cousues sur nos blouses ».

L’étoile jaune (allemand : Judenstern « étoile des Juifs ») est un dispositif de discrimination et de marquage imposé par l’Allemagne nazie aux Juifs résidant dans les zones conquises au cours de la Seconde Guerre mondiale, avec peu d’exemptions.

Pièce de tissu en forme d’étoile de David, de couleur jaune comme son ancêtre la rouelle, et portant généralement l’appelation locale (Jude en Allemagne, Juif en France, Jood aux Pays-Bas, « J » pour Jood\Juif en Belgique, « HŽ » en Slovaquie etc.) en caractères imitant la calligraphie hébraïque, elle devait être cousue sur les vêtements de façon inamovible, en évidence, soit sur le côté gauche, soit à l’avant et à l’arrière, selon les directives locales1. Le refus d’arborer ce dispositif qui rendait les Juifs identifiables en tant que tels a permis la sauvegarde de quelques-uns mais il entraînait la déportation immédiate.

 

 

Un commentaire

  1. Mymy 5 août 2017 at 17 h 24 min - Reply

    Pas crédible.
    Quelle école aurait accepté des élèves non-juives avec une étoile sur la blouse ? Aucune.
    Et 4 élèves d’un coup = 4 familles qui acceptent que leur enfant portent l’étoile infamante ? Pas crédible.

Ecrire un commentaire