Dans le domaine de l’énergie éolienne Israël se positionne… enfin.

Le chausseur le plus mal chaussé… C’est un secteur leader pour Israël dans le monde, mais qui est resté à la traine en matière d’utilisation dans son propre pays d’origine!

Israël compte le plus grand nombre d’appareils domestiques de captation de l’énergie solaire par habitant au monde. Un nouveau type de collecteur d’énergie solaire mis au point récemment va en permettre l’application industrielle.

Dans le domaine de l’énergie éolienne des progrès substantiels ont été obtenus grâce à la mise au point d’une turbine à vent dotée d’un rotor flexible et gonflable.

Une technologie utilisant l’eau de bassin présentant un certain degré de salinité et de composition minérale permet l’absorption et la conservation de l’énergie solaire.

Des stations d’énergie géothermique capables d’extraire la chaleur du sol et de la convertir en vapeur alimentant des turbines sont actuellement à l’étude. Un nouveau projet, développé par des chercheurs du Technion, utilise l’air chaud et l’eau (saumâtre et de mer) pour produire de l’énergie à travers des cheminées de mille mètres de hauteur.

L’énergie éolienne est l’énergie du vent dont la force motrice est utilisée dans le déplacement de voiliers et autres véhicules ou transformée au moyen d’un dispositif aérogénérateur comme une éolienne ou dans un moulin à vent en une énergie diversement utilisable. C’est une des formes d’énergie renouvelable.

Elle tire son nom d’Éole (en grec ancien Αἴολος, Aiolos), le dieu des vents dans la Grèce antique.

L’énergie éolienne est utilisée de trois manières :

Ecrire un commentaire