Pharma Israël. Teva nomme à sa tête un Français, Pascal Soriot.

TelAviv (Kevin Cohen-Solal). Quel symbole! Un Français va diriger la plus grande entreprise israélienne. Le géant pharmaceutique israélien Teva nomme à sa tête un Français, Pascal Soriot, actuel PDG du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, rapporte le site financier israélien Calcalist.

Selon Challenges : « Le Français de 58 ans, PDG d’AstraZeneca depuis cinq ans, a rencontré des représentants de Teva et donné son accord à cette nomination, précise Calcalist.

Teva, le numéro un mondial des médicaments génériques, était sans directeur général depuis la démission d’Erez Vigodman en février, après une série de faux-pas qui ont également coûté son poste au directeur financier Eyal Desheh, parti en juin.

Soriot touchera une rémunération deux fois supérieure à celle de Vigodman et recevra aussi un bonus d’un montant estimé à quelque 20 millions de dollars (17,5 millions d’euros) à son arrivée, précise Calcalist en notant que les discussions se poursuivent sur les termes financiers du contrat.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu mercredi soir chez AstraZeneca, qui est actif en Israël depuis 2009. Teva de son côté a dit ne pas commenter les rumeurs de marché ». (Tova Cohen, Véronique Tison pour le service français. https://www.challenges.fr/)

Pascal Soriot (né Pascal Claude Roland Soriot le ) est le Président directeur général du groupe pharmaceutique suédobritannique AstraZeneca depuis 2012. Élève à l’École nationale vétérinaire d’Alfort, il étudie ensuite à l’École des hautes études commerciales de Paris.

Vivant en Australie, il rejoint le laboratoire pharmaceutique français Roussel Uclaf en tant que vendeur, avant qu’il ne soit absorbé par le groupe pharmaceutique allemand Hoechst qui devient en 1995 Hoechst Marion Roussel. Il en devient le Directeur général en 1996, avant de déménager au Japon en 1997. Le groupe fusionne avec le groupe pharmaceutique français Rhône-Poulenc en 1999 pour devenir Aventis : il en devient le Directeur de l’exploitation en 2002, deux ans après avoir déménagé aux États-Unis. Le groupe fusionne avec le groupe pharmaceutique français Sanofi-Synthélabo en 2004 pour devenir Sanofi-Aventis.

Ayant quitté Sanofi, il rejoint l’entreprise pharmaceutique suisse Roche en 2006 : il devient le Président directeur général de sa filiale Genentech de 2009 à 2010 avant de devenir Directeur de l’exploitation de l’entreprise en 2010 après avoir mené avec succès la fusion de Genentech avec Roche.

Il est nommé président-directeur général du groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca à la suite du vote de son conseil d’administration le  : il prend ses fonctions le . Il parvient à éviter une offre publique d’achat hostile émanant de la société pharmaceutique américaine Pfizer, connue pour les nombreuses fusions qu’elle a organisées contre ses concurrents. Il a donc travaillé sur les cinq continents.

Un commentaire

  1. […] Lire la suite sur israelvalley.com […]

Ecrire un commentaire