Radio J (94.8FM). Israel Startup Nation. CorNeat, Essilor, Kibboutz Shamir à la frontière du Liban.

Par |2020-07-29T15:36:21+03:00juillet 29th, 2020|Catégories : HIGH-TECH|
Partager
A. Cornée Synthétique. La start-up israélienne CorNeat Vision et les dons de cornée.
Chaque année, de nombreux patients sont en attente de dons de cornées pour sauver leur vue. Mais, il manque des greffons cornéens. Une solution efficace venant d’Israël?
Des essais cliniques vont être menés avec une cornée synthétique, qui s’intègre à l’œil humain.
CorNeat Vision a récemment obtenu l’approbation du ministère israélien de la Santé. Des essais ont eu lieu et 10 patients souffrant de cécité sont testés.
L’intervention pourrait leur permettre de retrouver la vue et une bonne qualité de vie.
CorNeat KPro a été conçue pour remplacer les cornées déformées, cicatrisées ou opacifiées.
Immédiatement après l’implantation les porteurs devraient recouvrer la vue sans qu’aucune utilisation de tissu cornéen donneur ne soit nécessaire.
D’après le Dr. Gilad Litvin, directeur médical de CorNeat Vision, la procédure d’implantation a été développée et perfectionnée au cours des 4 dernières années. Dotée d’une qualité optique équivalente à une cornée parfaite, CorNeat s’intègre avec le tissu oculaire en utilisant un nouveau matériau de nano-tissu synthétique non dégradable breveté. La procédure d’implantation est simple et prend moins d’une heure à réaliser.
« Nous espérons que CorNeat permettra à des millions de patients aveugles dans le monde de recouvrer la vue », poursuit le Dr. Gilad Litvin. Le Pr. Irit Bahar, directeur du département d’ophtalmologie de l’hôpital Beilinson, en Israël, a qualifié la technologie « d’essentielle pour inverser la tendance de la cécité mondiale ». (https://www.acuite.fr)
B. FRANCE-ISRAËL. Une firme hightech dans un Kibboutz? Le cas de Shamir Optical alliée à Essilor.

Situé à deux pas de la frontière israélo-libanaise, le Kibboutz Shamir a été le premier kibboutz à avoir introduit une société à Wall Street. En entrant au Nasdaq, « Shamir Optical », spécialisée dans la conception de verres progressifs de vision, a attiré le regard des professionnels du secteur.

L’entrée au Nasdaq a permis de lever 30 millions d’euros et d’investir.  Shamir exploite deux sites de production pour moules et verres semi-finis en Israël ainsi que des laboratoires dans le monde avec un total de 2100 employés.

Fondé en 1944 par un groupe d’origine roumaine, le kibboutz Shamir  a eu dans les années 50 et 60, une reconversion dans l’industrie. Ce Kibboutz fait partie des rares kibboutz à s’être engagés sur la voie de la privatisation dans un climat prospère. Ses membres ont opté pour la propriété privée et pour le salaire différencié.

Shamir Optical possède des filiales dans le monde entier et revendique l’une des équipes de recherche et développement les plus innovantes du secteur.

En 2011, un marché a été conclu par lequel Essilor est devenu actionnaire de Shamir Optical à hauteur de 50 %. Un investissement de $130 millions a été fait par Essilor en Israël. Quittant alors le NASDAQ, Shamir devint alors une société privée, détenue conjointement et à parts égales par Essilor et le Kibboutz Shamir.

La société a mis au point un logiciel permettant de concevoir des verres progressifs dédiés à différents environnements et activités, basé sur ses propres algorithmes.

Shamir Optical a créé des outils informatiques spécifiquement conçus pour les besoins de la recherche et de la production, dont Eye Point Technology, simulateur de la vision humaine.

En 2014, Shamir a fait l’acquisition du verrier français Essor.

C. Un Kibboutz du Sud d’Israël. Le cas de Nir Am.

Nir Am est un kibboutz créé en 1943. Il a été créé par des migrants de Moldavie, puis d’Argentine de France et d’Afrique du Sud. Il est situé à 40 km de Beer-Sheva.

Le kibboutz Nir Am (Shaar Hanegev), a annoncé qu’il inaugurerait un nouveau centre de travail mixte high-tech qui remplacerait son ancienne salle à manger commune.

Le centre sera géré par l’incubateur technologique « SouthUp » et servira les étudiants et les diplômés du Collège Sapir à Sdérot.

Sapir College est un collège situé dans le nord-ouest du désert du Néguev près de Sdérot. C’est le plus grand collège public d’Israël avec un effectif de 8 000 étudiants. Le collège porte le nom du ministre Pinchas Sapir.

 

 

Partager
Go to Top