En direct sur Radio J (94.8 FM). « Israël Hightech ». Vocalis, Wix, Auto, Faurecia, SNCF, …

Par |2020-07-28T07:57:20+03:00juillet 27th, 2020|Catégories : HIGH-TECH|
Partager

Bonjour Chers Auditeurs de Radio J. (Sources : IsraelSciencesInfo, LPH, Coolamnews, IsraelValley, Times of Israel, Quoide9en israel, Ynet, Globes, Israel Hayom).

IRRIGATION. Dans le cadre d’un projet européen, le centre israélien Volcani de recherche agricole et l’israélien Fluence se sont associés à des partenaires français, dans un projet sur les techniques d’irrigation utilisant des eaux usées tout en préservant l’environnement et la santé et en utilisant le minimum d’énergie.

Le centre Volcani est à l’origine d’innovations et de méthodologies de pointe dans la recherche agricole assorties d’applications pratiques. Il a aussi développé des programmes de renforcement des capacités visant à promouvoir la sécurité alimentaire dans les environnements arides, semi-arides et désertiques en vue d’améliorer le bien-être humain.
SCIENCES. La France est le cinquième partenaire d’Israël en matière scientifique et technologique. La coopération dans ces domaines est fondée sur un accord bilatéral datant de 1959, et un Haut conseil pour la recherche et la coopération scientifique et technologique suit régulièrement les actions en cours.
Des partenariats universitaires, comme celui existant entre le laboratoire commun de l’Inserm de Nice et le Technion de Haïfa, encouragent des échanges de jeunes scientifiques.
Par ailleurs, des chercheurs français souhaitant faire un doctorat ou un post-doctorat en Israël peuvent postuler à un emploi de « Volontaire international ».
COVID-19. Vocalis Health (Israël) tente de développer une application permettant aux professionnels de la santé de détecter, au seul son de la voix, si une personne est susceptible d’avoir été infectée. « Nous travaillons jour et nuit pour développer l’appli », explique Tal Wendrow, cofondateur de la startup.
Dans un premier temps, la société collecte, en partenariat avec les autorités sanitaires, les voix de personnes contaminées à différents stades et demande aussi sur une plateforme en ligne à des personnes qui ont ou n’ont pas contracté le nouveau coronavirus de « donner leur voix ».
Une fois ces échantillons sonores collectés, commence une deuxième tâche: identifier grâce à l’intelligence artificielle « l’empreinte » vocale du virus pour permettre aux professionnels de la santé de sonner l’alarme en entendant simplement une personne au téléphone, voire de pouvoir suivre à distance la progression de ses symptômes, si elle est infectée.
AUTOMOBILE. Ariel Ditchi est chargé de développement au sein du bureau Business France en Israël. Question : Pouvez-vous nous parler des liens qu’a créé Israël avec la France ?
Réponse : La SNCF a reconnu Israël comme un hub technologique très tôt et a amené la première délégation internationale à EcoMotion il y a quelques années. La SNCF a investi dans plusieurs start-ups.

Faurecia (France) a ouvert une filiale récemment, et a investi dans la start-up de cybersécurité GardKnox. Faurecia est un groupe français d’ingénierie et de production d’équipements automobiles. L’entreprise développe, fabrique et commercialise des équipements destinés aux constructeurs automobiles : sièges, systèmes d’intérieur, technologies de contrôle des émissions.

Renault est devenu un investisseur stratégique de Maniv Mobility, Venture Capital Israélien dans la mobilité. Valeo également.  L’Alliance Renault Nissan Mitsubishi a inauguré un Lab en Israël.

Un projet a été lancé en Israël pour la création du « Israel Research Center for Smart Transportation », afin de permettre la coopération entre académies autour de projets de R&D, avec les académies de recherche réputées que sont le Technion et Bar Ilan University.

STARTUP NATION. Questions au chef de l’Autorité israélienne de l’innovation, Aharon Aharon.

« Le secteur de la haute technologie a connu une baisse de la demande qui se reflète dans les ventes.  Selon nos statistiques, c’est 25-30%. C’est une baisse importante. Nous nous attendons également à une baisse de 25-30% dans le financement en 2020.

Par contre, il y a des entreprises qui sont en hausse, comme Wix, ou Playtika, parce que les gens sont assis à la maison et jouent. » Playtika est une société de divertissement numérique spécialisée dans le développement et la publication de jeux sociaux. La société compte plus de 30 millions d’utilisateurs actifs par mois jouant à ses jeux.

Réponse. « Pour gérer cela, nous avons développé un plan appelé « voie rapide « , qui est conçu pour aider les entreprises qui ont subi des baisses de ventes et de financement et qui se battent donc pour survivre. Nous avons investi 500 millions de NIS [146 millions de dollars] dans ce plan. pour les entreprises qui ont besoin de liquidités pour survivre à la crise. Nous avons lancé d’autres programmes à un coût combiné de plus d’un milliard de shekels pour aider l’économie.  »

SECTEUR MEDICAL. Medical Electronic a développé YO Sperm Test, un kit intelligent permettant aux hommes de vérifier le nombre et la mobilité de leur spermatozoïdes dans l’intimité de leur foyer. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ainsi que l’UE ont validé la technologie israélienne, estimée efficace à 97%.

« Les hommes se sentent gênés de produire un échantillon de leur sperme dans un laboratoire ou une clinique, on nous a donc suggéré l’idée de développer un test de sperme à domicile« , confie Marcia Deutsch au magazine Israel21C. Cofondatrice avec son mari Gabe de YO sperm Test en décembre 2016, ils dirigent depuis 15 ans Medical Electronics. Basée à Los Angeles, l’entreprise israélo-américaine fournit aux laboratoires et aux hôpitaux des tests de sperme automatisés. Passer à une solution mobile était un autre challenge.

Source : IsraelValley, Times of Israel, Quoide9en israel, Ynet, Globes, Israel Hayom.

 

Partager
Go to Top