Partager

Des milliers de manifestants, des bagarres, des cris, … 19 arrestations ont eu lieu en fin de soirée samedi soir. De nombreuses rues à Tel Aviv avaient été bloquées ce samedi en amont de la très grande manifestation qui a eu lieu Kikar Rabin pour protester contre la situation économique de plusieurs secteurs d’activités frappés par les restrictions imposées par le gouvernement israélien depuis le début de  l’épidémie de coronavirus.

La police avait achevé ses préparatifs samedi après-midi en vue des protestations et des centaines d’agents avaient été déployés autour de plusieurs foyers de protestations. Le comité d’action de l’industrie de la culture et des événements participe à la manifestation au côté des travailleurs indépendants privés de leurs revenus.

« Cette manifestation est le résultat de quatre mois de frustration réelle et de souffrance qui ont découlé d’un sentiment grave de non-action concrète de la part du gouvernement face aux difficultés économiques que subissent les Israéliens », a déclaré le comité cette semaine.

Les forces de sécurité et les organisateurs de la manifestation ont coordonné le déroulement de l’événement afin de maintenir l’ordre public et respecter strictement les conditions requises pour éviter les contaminations en observant notamment la distanciation sociale.

« Nous sommes conscients du désir des manifestants de faire entendre leurs douleurs et pour permettre ce droit à manifester, la police appelle les protestataires à respecter les directives de santé publique », a-t-il été déclaré dans un communiqué de la police.

Source i24News et adapté et titrage par IsraelValley.

Partager