Partager

La commission des ministres du Conseil de l’Europe a accordé mercredi à Israël le statut d’observateur auprès du Comité ad hoc sur l’intelligence artificielle (CAHAI), a indiqué le Conseil dans un communiqué.

« Notre délégation est fière d’annoncer qu’Israël vient d’obtenir le statut d’observateur auprès du Comité ad hoc sur l’intelligence artificielle (CAHAI) », a déclaré la délégation israélienne dans un tweet.

« (Nous) souhaitons exprimer nos remerciements au (Secrétaire général Marija Pejčinović Burić) et aux États membres pour leur soutien », a-t-elle ajouté.

Le but du CAHAI est d’examiner la faisabilité et les éléments potentiels d’un cadre juridique pour le développement, la conception et l’application de l’intelligence artificielle sur la base de larges consultations multipartites.

Ces consultations sont fondées sur les normes du Conseil de l’Europe dans le domaine des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit, selon la page internet du comité.

« Israël a obtenu hier, 1er juillet, un statut d’observateur au sein du comité d’intelligence artificielle du Conseil européen, et espère apporter sa contribution en partageant son savoir et son expertise », a de son côté déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

L’Etat hébreu rejoint ainsi le Canada, les Etats-Unis, le Japon, le Mexique et le Vatican, qui sont déjà observateurs au sein du comité.

https://www.i24news.tv

Partager