Partager

Marine Nicolau. « Ces sociétés Israéliennes qui emploient encore plus pendant la crise. Pendant cette période difficile accompagnée de restrictions visant à réduire la propagation du Coronavirus, des centaines de milliers de demandeurs d’emploi et de grandes entreprises annoncent des licenciements.

Alors qu’Israël est devenu le deuxième taux de chômage le plus élevé des pays développés, certaines entreprises se démarquent et proposent des emplois immédiats ou pour un avenir proche.

Plusieurs campagnes de recrutement ont été lancées. Les processus de formation et de recrutement ont été adaptés aux directives du ministère de la Santé. De plus certains emplois sont destinés au travail à domicile.

Ceci pourrait permettre de booster et maintenir l’économie car Israël fonctionne grâce à ces entreprises qui se démarquent dans le monde également redonner espoir à la nouvelle génération qui défilait samedi dernier dans les rues de Tel Aviv, une génération inquiète pour  son avenir.

Parmi ces entreprises, on compte Sodastream, Bezeq Online, Ebay ou encore MyHeritage.

Sodastream est une marque d’eau gazeuse basée à Rahat et à Kfar Saba. Elle recrute actuellement plus de 250 travailleurs en Israël sans compter ceux dans le monde entier.

Afin de promouvoir leur campagne de recrutement, ils ont lancé une vidéo accompagnée des vedettes The Mountain de Game of Thrones et Puppy Alfie.

L’entreprise propose différents postes vacants à l’usine ainsi qu’au siège social mondial de Kfar Saba, tels que des postes de directeurs dans plusieurs domaines.

« Je ressens une lourde responsabilité d’aider autant que possible pendant la crise de l’emploi en Israël, et en tant qu’entreprise mondiale, chaque emploi qui s’ouvre en Israël est important pour nous et nous y accordons une importance particulière.” nous informe le directeur des Ressources Humaines mondiales de Sodastream.

MyHéritage a fondé l’un des plus grands laboratoires de tests corona à Petah Tikva. Il étend son activité pour atteindre les 10 000 tests par jour. En raison de la situation actuelle, l’entreprise recrute en urgence des dizaines d’employés supplémentaires. Ces emplois sont exceptionnellement ouverts aux universitaires.

Bezeq Online, l’opérateur téléphonique national recrute des représentants téléphoniques pour des centres de services dans le sud du pays.

De plus, l’entreprise travail en accord avec le ministère des Communications contre la crise. Elle participe activement au développement de la fibre en mettant à niveau son réseau actuel.

En concurrence avec la société Hot, Bezeq Online va faire passer le rythme d’internet à une vitesse supérieur allant jusqu’à 1000 mégaoctets. Ce qui permettra de répondre à la surcharge du réseau durant cette période où le travail à domicile est plus que fréquent.

Dudu Mizrahi, PDG de Bezeq, a déclaré: « La crise corona a créé une nouvelle réalité sur le marché du travail et de l’éducation, qui continuera probablement de nous accompagner même après le passage de l’épidémie. Cette réalité accentue le besoin d’une infrastructure Internet stable et de haute qualité capable de fournir des vitesses de navigation élevées.  »

Beaucoup d’entreprises embauchant actuellement sont liée à l’High Tech ou la Cyber technologie, comme JFrog ou SQREAM.

Il en existe tant d’autres prouvant que ce domaine n’est pas touché par la crise.
Ce sont ces startups qui font vivre le pays depuis quelques années.

Dans cette logique de développement, elles ne s’affaiblissent pas, au contraire elles s’adaptent et répondent aux besoins actuels durant la crise. Elles permettent la stabilité économique d’Israël.

Bien que l’épidémie ai eu de terribles conséquences sur les startups israéliennes car certaines souffrent d’un manque de financement et d’une baisse substantielle des ventes, ces exemples montrent une toute autre image. Une image qui contredit la tendance actuelle et les chiffres car 65% des startups se voient contraintes de fermer dans les six mois en raison du manque de liquidités.

Mais malgré ces difficultés, près de 60% des entreprises interrogées ont déclaré ne pas avoir eu recours à un prêt et n’envisagent pas de le faire. Israël reste une startup nation même pendant la crise. 2020 est une année solide dans ce domaine ».

Marine Nicolau 

http://www1.alliancefr.com

Partager