Partager

Les propriétaires de salles accusent le gouvernement de les « abuser ». Les propriétaires de salles d’événements menacent de rouvrir la semaine prochaine en Israël.

Un syndicat représentant les propriétaires de salles d’événements festifs en Israël a menacé mardi 28 juillet de rouvrir ses portes la semaine prochaine, au mépris des ordres du gouvernement. Il accuse l’exécutif de les « abuser » de ne pas avoir fourni une compensation adéquate pour environ cinq mois de fermeture visant à endiguer la pandémie de coronavirus.

La lettre de colère de l’association des salles d’événements a été envoyée au Premier ministre, Benyamin Netanyahou. « Vous nous avez suffisamment maltraités, nous et les jeunes couples [qui avons réservé les salles pour les mariages], nous avons fini de garder le silence », a déclaré l’association dans un communiqué.

https://www.radioj.fr

Gabriel Attal

Partager