Partager

Tensions à la frontière israélo-libanaise. L’armée israélienne a ordonné, lundi 27 juillet, à la population sur le plateau du Golan et le long de la frontière avec le Liban de rester chez elle après un « incident de sécurité ».
Elle a aussi fait état, par son porte-parole sur Twitter, de « combats en cours dans le nord ».
« À la suite d’un incident de sécurité dans le secteur du Mont Dov », il est demandé aux habitants du côté israélien de la Ligne bleue, séparant Israël du Liban, « de rester chez eux », a indiqué l’armée dans un communiqué, précisant que les routes dans ce secteur étaient bloquées.
Le mouvement terroriste chiite Hezbollah libanais a mené une opération terroriste lundi contre l’armée israélienne dans le secteur des fermes de Chebaa, à la frontière entre le Liban et Israël, a appris l’agence Reuters de source libanaise.
Cette attaque a été menée en représailles à la mort d’un terroriste du groupe chiite armé lundi dernier dans une frappe aérienne en bordure de Damas attribuée à Israël, ajoute-t-on de même source.
La chaîne israélienne d’informations en continu N12 TV News a signalé un échange de coups de feu entre les forces israéliennes et des terroristes. Elle ajoute que des explosions ont été entendues dans le secteur.
Le commando du Hezbollah a finalement été éliminé quelques minutes après leur incursion en territoire israélien.

Source France 24 & Koide9enisrael

Partager