Partager

La France, le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande et la Norvège ont indiqué dans une déclaration commune que « toute annexion de pans de la Cisjordanie par Israël cet été nuirait à leurs relations bilatérales ».

« Conformément à nos obligations et responsabilités en vertu du droit international, l’annexion aura des conséquences sur nos relations étroites avec Israël », a mis en garde l’ambassadeur de France à l’ONU, Nicolas de Rivière, au nom des sept pays.

« Nous souhaitons continuer à travailler avec Israël de manière constructive et globale, dans l’esprit de la longue amitié qui nous lie », a-t-il ajouté.

« Si l’annexion de la Cisjordanie venait à être mise en œuvre, cela constituerait une violation manifeste du droit international, y compris de la charte des Nations Unies ainsi que des résolutions du Conseil de sécurité », a prévenu l’ambassadeur.

M. de Rivière a par ailleurs souligné que les sept pays ne reconnaîtraient aucun changement aux frontières de 1697 qui n’aura pas été accepté par les deux parties.

Cette déclaration commune est intervenue suite à la visioconférence du Conseil de sécurité mercredi, au cours de laquelle l’ONU et la Ligue arabe ont demandé d’une seule et même voix à Israël de renoncer à ses plans d’annexion en Cisjordanie.

https://www.i24news.tv

Partager