Partager

La start-up israélienne de Threat Intelligence Opora Technologies qui vient d’’obtenir obtenu 7 millions de dollars de financement via Jerusalem Venture Partners (JVP) et des investisseurs privés, a été fondée par Yuval Diskin, ancien chef de l’Agence de sécurité intérieure d’Israël (Shin Bet) et elle est une des premières à analyser le comportement de l’ennemi avant une attaque pour fournir une protection préventive contre les menaces hostiles contre les cybercriminels les plus persistants, organisés et largement incontestés opérant aujourd’hui.

La plateforme ATP (Adversary Threat Protection) d’OPORA fournit une vue continue en temps réel des cyber-opposants des clients, découvre et surveille leur réseau d’infrastructures d’attaque et fournit des mesures préventives pour empêcher les attaques à la source. Aujourd’hui, les organisations gèrent les menaces de cybersécurité sans avoir une vue d’ensemble de leurs adversaires, ce qui les laisse dans un état de défense chaotique. La solution OPORA-ATP constitue une nouvelle première ligne de défense entre l’organisation et ses adversaires. Elle permet de surveiller l’activité des adversaires et de la traduire en mesures préventives pour contenir les menaces pesant sur les systèmes de prévention, de détection et de réaction existants. OPORA agit comme un « pare-feu ennemi » pour l’organisation en permettant une défense préventive contre les attaques ennemies quelques jours avant une campagne initiale et plus tard dans toute la chaîne d’attaques.

L' »approche de sécurité préventive » d’OPORA a été conçue par Yuval Diskin pendant son séjour au Shin Bet, où il a réussi à prévenir à l’avance les attaques terroristes. L’approche a été adaptée au monde de la cybersécurité par Yuval et Noam Jolles, co-fondateur et directeur du renseignement d’OPORA. L’entreprise est dirigée par son PDG, Chris Bell, serial entrepreneur dans le domaine de la cyber-sécurité qui a co-fondé Securonix.

« Nous avons fondé OPORA parce que nous avons reconnu que les équipes de sécurité informatique ont besoin d’un avantage préventif pour prendre le contrôle de la cybersécurité et des ennemis largement incontestés derrière le chaos. « Les clients d’OPORA modifient l’équilibre du pouvoir entre eux et leurs adversaires en obtenant un avantage préventif qui se traduit par la prévention, le confinement et le contrôle au niveau de l’adversaire.

Il est temps de passer de la défense à l’attaque et de traquer les cyber-criminels sur leur territoire avant qu’ils ne passent à l’attaque », a déclaré la fondatrice et présidente du JVP, Erel Margalit, « Israël a mis au monde les trois grands paradigmes de la cyber-criminalité. Le premier est un pare-feu développé par Checkpoint Software, le second est la solution de Cyberark qui protège les attaquants de l’intérieur, et maintenant le troisième est la technologie d’OPORA qui arrête les criminels sur leur territoire avant même qu’ils n’attaquent. OPORA a créé un nouveau mode de pensée dans lequel la cybersécurité passe de la défense à l’attaque. L’innovation des forces de sécurité israéliennes dirigées par Yuval Diskin, Chris Bell, Noam Jolles et l’équipe s’est maintenant associée à l’innovation israélienne en matière de haute technologie pour créer une technologie qui redéfinit la cybersécurité. L’augmentation récente des cyberattaques, et en particulier la nature dangereuse de ces attaques, accroît le besoin mondial de solutions cybernétiques innovantes et de haute qualité, dont Opora sera le chef de file. “

Source : Glocalist & Israël Valley

Partager