Partager

Les actions sont stablent à la bourse de Tel Aviv. Les actions sur la place boursière de Tel Aviv se sont stabilisées après la forte baisse dû à la pandémie de coronavirus.

(patrimoine24.com). Faut-il aller sur les marchés boursiers du Moyen-Orient ? Frederic Lorenzini vous dit tout sur l’intérêt d’investir dans la région. Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran peuvent-elles dégénérer et mettre le feu à la région ? L’actualité récente incitent certains à s’interroger sur l’intérêt d’investir dans la région…

Le Moyen-Orient est-il une terre d’investissement pour les épargnants ?

• Pour les industriel et entrepreneurs, oui :
• Croissance, les pétro-monarchies préparent l’après pétrole (tourisme, traitement de l’eau, enseignement, etc, etc)
• Donc beaucoup d’opportunités pour les investisseurs… en non-coté
• En ce qui concerne les marchés boursiers de la région, c’est une autre affaire

La bourse d’Israël, ça donne quoi ?

• Bourse de Tel Aviv : gisement nettement plus large, environ 600 valeurs
• Forte présence des financières mais pas que :
• Teva, Isramco, télécom, etc
• A 1.700 points, le TA-25 a retrouvé son niveau de 2015
• Des valeurs comme Teva à la peine (-40% en 2019)

EL AL ET LA BOURSE DE TEL-AVIV. La compagnie aérienne nationale El Al a annoncé dimanche qu’elle prolongeait la suspension de ses services jusqu’à la fin du mois, car elle continue de souffrir d’une pénurie de voyageurs en raison de la pandémie de coronavirus. Dans une notification à la Bourse de Tel-Aviv, la société a déclaré qu’elle continuerait à offrir ses services de fret à destination et en provenance du pays, mais que les vols avec passagers s’opéreraient « en fonction des besoins ».

LE PLUS. La Bourse de Tel-Aviv (TASE : Tel Aviv Stock Exchange) est la bourse d’Israël. Fondée en 1935 par la Anglo-Palestine Bank, qui deviendra, quelques années plus tard, la Banque Leumi, « the Exchange Bureau for Securities » fut le précurseur de la Bourse de Tel Aviv. Lors de la création d’Israël en 1948, la croissance rapide de l’économie israélienne poussa un grand nombre de banques et de courtiers à se doter d’une véritable bourse de valeurs mobilières. C’est ainsi qu’en , une place financière vit le jour à Tel Aviv. En 1983, la Bourse prend ses quartiers permanents au 54 Ahad Ha’am Street à Tel Aviv et ouvre ses portes cinq jours par semaine, du dimanche au jeudi.

La Bourse de Tel Aviv compte moins de 1000 sociétés dont moins de 100 sont cotées sur les autres marchés internationaux, essentiellement au NASDAQ et au NYSE mais aussi sur les bourses européennes.

  

 

 

Partager