Partager

Le tombeau de la reine biblique Esther et son cousin Mordechai censé, selon certains, d’abriter les restes de la reine biblique Esther et de son cousin Mordechai et plus important site de pèlerinage pour les Juifs en Iran aurait été incendié jeudi dernier.

Le Centre Simon Weisenthal, une organisation de défense des droits de l’homme, a déclaré que les militants iraniens avaient confirmé que l’attaque avait eu lieu le 14 mai, le 72e anniversaire de la fondation de l’État d’Israël.

Historiquement, les musulmans ont protégé les lieux saints juifs de la Perse au Maroc, y compris le tombeau d’Esther et de Mardochée », a déclaré l’organisation dans un communiqué. Mais tout cela a changé sous les Ayatollahs et les mouvements terroristes qu’ils ont engendrés. Ces dernières années, il y a eu des protestations antisémites annuelles au lieu saint où les Juifs sont venus prier pacifiquement pendant des centaines d’années ».

Un témoin oculaire de la ville iranienne de Hamadan a déclaré qu’il avait vu plusieurs camions de pompiers se diriger vers la tombe d’Esther et de Mordechai après un incendie criminel apparent sur un lieu saint juif jeudi soir, mais que les autorités n’avaient pas autorisé les gens à s’en approcher.

Récemment, les autorités iraniennes avaient menacé de détruire le lieu saint et de le « convertir en un bureau consulaire pour la Palestine ».

L’ARAM a écrit qu’Esther et Mordechai « étaient des héros juifs bibliques qui ont sauvé leur peuple d’un massacre dans une histoire connue sous le nom de Pourim. Leur site funéraire a été un point de repère juif important pour les Juifs et les passionnés d’histoire du monde entier ».

Source : Daily Mail  & Israël Valley

Partager