Partager

Le secteur technologique de Jérusalem a non seulement connu une croissance spectaculaire au cours des huit dernières années, mais peut servir de modèle comme centre technologique mondial émergent », a déclaré Wendy Singer, directrice exécutive de Start-Up Nation Central, dans un communiqué. « La production de certaines ‘licornes’ israéliennes remarquables a été la carte de visite de Jérusalem. Cela prouve qu’il y a des écosystèmes développés en dehors du centre d’Israël qui peuvent prospérer, et fonctionner – et faire partie de la croissance économique de la périphérie d’Israël. »

Un certain nombre de facteurs ont aidé l’écosystème des start-ups de Jérusalem à prospérer, a estimé Start-Up Nation Central. La technologie prospère grâce à la diversité, et Jérusalem a une population diversifiée, composée de personnes laïques et religieuses, de Juifs et d’Arabes, de nouveaux immigrants, d’hommes et de femmes. S’appuyant sur la diversité démographique de la ville, un mouvement s’est développé pour former et intégrer les communautés arabes israéliennes et ultra-orthodoxes dans le secteur des technologies.

En outre, Jérusalem abrite des institutions universitaires de renommée mondiale comme l’Université hébraïque de Jerusalem et l’Académie des Beaux-Arts Bezalel. La ville est fortement orientée vers les sciences de la vie, et les étudiants basés à Jérusalem représentent un quart de tous les étudiants en Israël dans ce domaine, selon la déclaration. « Le point de jonction entre la technologie, le design et la science se traduit par une grande créativité et un capital humain », ajoute la déclaration.

https://fr.timesofisrael.com

Partager