Partager

Selon une étude réalisée par l’Institut Panels Politics pour la station de radio 103FM, 42% des personnes interrogées considèrent que les dossiers concernant le Premier ministre Binyamin Netanyahou ont été fabriqués. Un chiffre énorme. Que cela soit réel au non, il s’agit d’une marque de défiance cinglante envers le système judiciaire tout entier, depuis le conseiller juridique du gouvernement jusqu’à la Cour suprême en passant par la police et le Parquet.

Le procès intenté au Premier ministre – qui sera long – apportera peut-être une réponse à cette énigme mais on ne peut nier que les institutions de l’Etat de droit portent une lourde responsabilité dans l’état d’esprit de la population tel qu’il s’exprime dans ce sondage: incohérences, chefs d’accusation inédits, pressions exercées sur des témoins, politique de deux poids deux mesures, fuites délibérées et organisées vers les médias, acharnement médiatique, conflits d’intérêts chez des acteurs-clé de l’échelon judiciaire etc.

Tous ces éléments confortent chez de très nombreux citoyens le sentiment que ce chapitre fait partie d’une tentative de renverser le Premier ministre par d’autres moyens que les urnes.

Ce sentiment de la population se ressent aussi dans une autre partie du sondage qui concerne les préférences politiques des citoyens au cas où des élections avaient lieu aujourd’hui: le Likoud de Binyamin Netanyahou atteindrait des sommets jamais égalés, ce qui est paradoxal pour un Premier ministre mis en examen.

Likoud: 41

Liste arabe unifiée: 15

Yesh Atid-Telem: 14

Bleu-Blanc: 12

Shass: 9

Yamina: 9

Yahdout Hatorah: 8

Israël Beiteinou: 6

Meretz: 6

https://lphinfo.com/

Partager