Partager

La France a appelé mardi le nouveau gouvernement israélien à renoncer à ses plans d’annexion en Cisjordanie, et a promis qu’une telle décision ne « pourrait rester sans réponse ».

« Nous appelons le gouvernement israélien à s’abstenir de toute mesure unilatérale, en particulier l’annexion », a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian à l’Assemblée nationale.

« Une telle décision ne pourrait rester sans réponse », a-t-il ajouté.

Le ministre était interpellé par un député communiste, Jean-Paul Lecoq, qui l’a exhorté à agir « tout de suite », insistant sur sa « responsabilité historique ».

« Arrêtons d’être forts avec les faibles et faibles avec les forts », a lancé le député du Havre. « Vous avez condamné avec des mots (ce projet d’annexion, ndlr), il est temps de le faire avec des actes. »

Dans le même temps, plusieurs dirigeants européens auraient envoyé des lettres au Premier ministre Benyamin Netanyahou ces derniers jours, lui demandant de ne pas annexer la Cisjordanie ni la vallée du Jourdain cet été, a rapporté mardi Channel 13, qui mentionne la France, le Royaume-Uni et l’Espagne.

« Je vous demande, dans un esprit d’amitié, que votre nouveau gouvernement ne prenne pas de mesures unilatérales [en Cisjordanie]. Une telle décision déstabilisera le Moyen-Orient. Seul un dialogue avec les Palestiniens, et seule une solution juste et équilibrée apporteront la paix, la sécurité et la stabilité à Israël », aurait écrit le président français Emmanuel Macron.

https://www.i24news.tv

Partager