Partager

L’Autorité palestinienne a approuvé lundi un plan visant à apporter des modifications au contenu de son programme éducatif, suite à la résolution adoptée jeudi dernier par le Parlement européen condamnant l’incitation à la haine contre Israël et les personnes de confession juive dans ses manuels scolaires.

Le ministre palestinien de l’Education, Marwan Awartani, a présenté un plan détaillé à l’AP, soulignant la nécessité de « préserver les programmes qui relèvent de la souveraineté palestinienne, et qui se rapportent au récit et à l’identité du peuple palestinien, mais aussi aux orientations stratégiques de l’État. »

« Cette annonce est clairement une réaction à la législation adoptée par le Parlement européen jeudi dernier », a, de son côté, réagi Marcus Sheff, président de l’ONG IMPACT-se.

« Nous attendons de voir s’il y aura un réel changement dans les manuels scolaires, comme l’exige l’UE, ou s’il s’agit d’une nouvelle tactique pour gagner du temps », a-t-il déclaré.

« Nous ne saurons qu’à la rentrée de septembre si l’incitation à la haine et la violence ont été supprimées des manuels scolaires, et si des normes de paix et de tolérance y ont été introduites », a-t-il conclu.

Source : i24News

Partager