Partager

Des centaines de professionnels du tourisme ont manifesté ce jeudi devant le Parlement israélien pour réclamer un soutien financier immédiat aux petites et moyennes entreprises du secteur.

« Les 25.000 petites entreprises qui comptent entre un et dix employés mais qui fournissent 90% des services aux touristes ont été oubliées par le gouvernement », a affirmé au Jerusalem Post Yoni Shapira, l’un des organisateurs de la manifestation, qui dirige une association de guides touristiques.

« Aucun touriste ne vient en Israël pour le voyage en avion ou la chambre d’hôtel. Le tourisme est une expérience qui se vit en faisant appel à un guide, en faisant une excursion en canoé kayak ou en jeep. Ce sont tous ces prestataires qui font aimer le pays et qui assurent sa publicité, » a-t-il déclaré.

Les manifestants réclamaient la prolongation de leurs indemnités chômage, un soutien financier du Fonds d’indemnisation des taxes foncières, un prêt garanti par l’Etat pour les petites entreprises du tourisme ainsi qu’un plan de relance pour assurer la survie du secteur.

« Le tourisme est le Dôme de fer diplomatique de notre pays. Lorsque les gens viennent ici, ils changent d’opinion par rapport à ce qu’ils entendent à la télé. C’est un secteur essentiel », a souligné Ari Gottesman, qui dirige une agence de marketing orientée vers les voyages.

Israël a accueilli en 2019 un nombre record de 4,55 millions de touristes représentant 23 milliards de shekels (6 milliards d’euros) de rentrées pour l’économie du pays, selon les chiffres du ministère du Tourisme.

https://www.i24news.tv
Partager