Partager

L’université américaine Thomas Jefferson et l’Autorité israélienne de l’innovation viennent de dévoiler cette semaine les quatre entreprises israéliennes gagnantes sélectionnées pour se partager un million de dollars de prix afin de développer, tester et piloter des technologies de soins de santé innovantes.

Le concours, appelé programme de R&D Jefferson-Israël, a été créé au début de l’année dernière afin d’aider les jeunes entreprises israéliennes à faire passer leurs idées de la conception à la commercialisation.

« Israël aujourd’hui est ce qu’était la Silicon Valley à la fin des années 1990 », a déclaré le Dr Mark L. Tykocinski, provost et vice-président exécutif pour les affaires académiques de l’Université Thomas Jefferson et doyen du Collège médical Sidney Kimmel de Jefferson. « C’est un écosystème d’innovation remarquable qui compte plus de startups technologiques par habitant que partout ailleurs dans le monde à l’heure actuelle ».

En juin 2018, l’université a ouvert son Jefferson Israel Center à Jérusalem pour soutenir et encourager les initiatives mondiales en matière de soins de santé, d’innovation et d’éducation.

Les entreprises lauréates sont :

Agamon Health Ltd, une société d’analyse de données dirigée par son PDG Michal Meiri, qui utilise l’intelligence artificielle pour lire et analyser des données complexes et non structurées dans les rapports médicaux, et aider les organismes de soins de santé à améliorer leurs performances cliniques.

Art Medical, dirigée par son fondateur et PDG Liron Elia, est le développeur de produits conçus pour détecter et prévenir les complications potentiellement mortelles – telles que les événements liés aux pneumonies, malnutrition et lésions rénales aiguës – dans les unités de soins intensifs.

Seegnal eHealth, dirigée par le fondateur et PDG, le Dr Roni Shilo, qui a développé une plateforme numérique spécifique au patient, conçue pour prévenir les interactions médicamenteuses indésirables et d’autres problèmes liés aux médicaments sur le lieu de soins.

Somatix, dirigée par le PDG Eran Ofir, est une société de logiciels d’intelligence artificielle qui a développé une technologie de surveillance à distance des patients.

Les représentants de l’Université de Jefferson et ceux de l’Autorité israélienne de l’innovation ont déclaré que les quatre entreprises disposent de technologies qui peuvent être utiles pendant la pandémie de Covid-19.

Les entreprises gagnantes auront accès aux médecins et au personnel de Jefferson Health dans des environnements cliniques tels que les hôpitaux, les centres de réadaptation, les centres de soins ambulatoires, les sites de soins d’urgence et les centres de réadaptation. Les entreprises pourront également travailler avec des experts universitaires dans des domaines tels que le design industriel, l’ingénierie des facteurs humains, la santé numérique et la science des matériaux.

Source : Bizjournals & Israël Valley

Partager