Partager

Le confinement et de la vague de panique qui a saisi les consommateurs, la grande distribution a été réticente pour le vrac et a la société « Un Air d’Ici », PME du Vaucluse, qui produit, conditionne et distribue des fruits secs, des céréales, des graines, des pâtes et du riz, est en effet spécialisée, via sa marque Juste Bio, dans la vente en vrac pour les enseignes de la grande distribution a dû s’adapter.

Malgré la crise, elle continue de produire tout en ayant mis en place toutes les mesures de sécurité. Et surtout, elle a pris la décision de continuer à accompagner les points de vente via son équipe de merchandiseurs. « Contrairement aux grands groupes, nous avons continué à faire venir nos merchandiseurs dans les magasins, avant ou après les heures d’ouverture au public, pour accompagner la grande distribution dans la mise en place du rayon Vrac, la propreté, la traçabilité, la mise en avant, les rotations… Démarche que la grande distribution a finalement appréciée. Nous les avons aussi accompagnés avec une signalétique à afficher en rayon pour expliquer au consommateur le petit geste à adopter dans le rayon vrac : se servir de nos sachets comme d’un gant lors de la manipulation des tiroirs du meuble vrac. »

Ces sachets biodégradables compostables sont uniques en France, Un Air d’Ici travaillant avec la start-up israélienne Tipa qui a l’exclusivité de cet emballage et qui est installée en France depuis 3 ans. Tipa développe des emballages entièrement compostables allant des sachets à fermeture zip jusqu’aux films protégeant les t-shirts.

Grâce à toutes ces démarches, Un Air d’Ici pense avoir limité la baisse des ventes, mais la question va se poser pour l’après période de confinement.

Les commandes sont tirées par les pâtes, riz et légumineuses, pour des raisons évidentes, mais les consommateurs en profitent pour y ajouter l’achat plaisir avec les fruits secs.

Enfin, pour soutenir le personnel médical, l’entreprise a fait parvenir 2 500 colis de fruits secs pour les hôpitaux d’Avignon et de Carpentras (Vaucluse), et créé une remise de 15 % pour les soignants.

Source : Réussir & Israël Valley

 

Partager