Partager

Le procès du PM, initialement prévu ce mardi, a été reporté au 24 mai. Le ministre israélien de la Justice, Amir Ohana, a décrété l' »état d’urgence » dimanche matin pour tous les établissements judiciaires, « dans le cadre de l’effort national visant à empêcher la propagation du coronavirus. »

Ne peuvent ainsi se tenir que les audiences considérées comme « urgentes », comme par exemple les procédures d’arrestation ou de détention provisoire.

Un communiqué du bureau d’Ohana précise que la décision a été prise sur la base des recommandations du ministère de la Santé, ce dernier estimant que « de graves dommages pouvaient porter atteinte à la santé publique » si le système judiciaire continuait à fonctionner normalement.

Alors que ces mesures ne sont mises en place que pour une durée 24 heures, le ministère a ajouté qu’il évaluerait la situation plus tard ce dimanche afin de décider de « la marche à suivre. »

Dans le même temps, le ministère de la Justice a annoncé dimanche que le procès du Premier ministre Benyamin Netanyahou a été reporté au 24 mai 2020.

M. Netanyahou a été inculpé en novembre dernier pour corruption, fraude et abus de confiance dans les affaires 4000, 2000 et 1000.

https://www.i24news.tv

Partager