Partager

Ces dernières semaines nous vivons tous  au rythme du Corona. Notre vie quotidienne est bouleversée par des changements majeurs et imprévus et de jour en jour  les mesures restrictives et les consignes de sécurité se font de plus en plus dures à respecter. Et ce qui est peut- être encore plus difficile à vivre c’est l’incertitude dans laquelle nous nous trouvons tous autant que nous sommes  et l’impression  que rien ne va plus et que notre avenir et celui de la  planète toute entière semble être gravement  compromis.

Au-delà des difficultés objectives qu’elle engendre, cette pandémie  représente aussi un défi majeur pour chacun d’entre nous. Comment gérer la crise, l’arrêt du travail et les pertes financières, les enfants désœuvrés à la maison, les personnes âgées  isolées, et encore bien d’autres  situations critiques, et tout cela sans pouvoir  sortir de chez soi et sans compter les  risques de contamination et la maladie. Nul n’est à l’abri.

Combien de temps cela va-t-il  durer? Qu’adviendra-t-il de nous tous? Comment garder l’espoir de jours meilleurs et insuffler du courage à ceux que nous aimons? Saurons-nous être assez résilients?

Malheureusement il y a plus de questions que de réponses. Mais il parait évident que nous devrons supporter cette situation un certain temps. Quelles sont nos ressources  pour surmonter une telle épreuve et rester confiant envers et contre tout?

Comment augmenter notre résilience?

Il n’existe bien sûr pas de remède miracle, mais il existe cependant certains moyens d’améliorer sa résilience afin de s’adapter aux évènements  perturbants, que ce soit en se  renforçant dans sa foi et dans les pratiques religieuses, ou encore en pratiquant  la méditation,  le yoga, la psychologie positive et autres techniques, notamment l’hypnose et l’autohypnose.

En effet, l’hypnose, par le biais de suggestions adéquates, permet d’accéder à nos ressources internes et même de les améliorer et par là-même de mieux gérer nos émotions et nos  comportements  face aux situations anxiogènes. Après une ou deux séances guidées par un hypnothérapeute, il est possible d’apprendre l’autohypnose  et de contrôler soi-même ses états internes et de reprendre confiance.

L’utilisation de l’hypnose n’exclut absolument pas l’utilisation des autres moyens cités plus haut susceptibles eux aussi d’augmenter la capacité de résilience. Bien au contraire elle amplifie et facilite les mécanismes d’adaptation nécessaires pour gérer les situations de crise. Etant donné les mesures actuelles de confinement il est bien sûr impossible de se rendre chez un hypnothérapeute.

C’est pourquoi  je souhaite partager mes compétences avec les lecteurs, afin de faire connaitre l’autohypnose et aider  ceux qui ont en besoin. Voici donc un exercice simple  à réaliser seul  dans un lieu sûr et tranquille où vous serez sûr de ne pas être dérangé. Prévoyez  à  l’avance le temps que vous voulez y consacrer.

Au début quelques minutes suffisent. Asseyez-vous donc  dans un fauteuil confortable ou allongez-vous sur votre lit et fermez les yeux. Inspirez  profondément par le nez en vous imaginant qu’à chaque inspiration vous laissez entrer au-dedans de vous  une énergie positive, des pensées  positives ou encore une sensation de bien-être. Puis expirez lentement par la bouche, tout  en imaginant qu’à chaque expiration  vous vous même temps que l’air débarrassez de toutes les sensations et émotions négatives en sort de vos poumons. Vous pouvez visualiser par exemple un ciel bleu avec des nuages au loin et à chaque inspiration le ciel devient de plus en plus clair, de plus en plus bleu et les nuages s’éloignent de plus en plus à chaque expiration, comme chassés par le vent.

Répétez ces respirations trois fois, l’expiration doit être un peu plus longue que l’inspiration. Il se peut que vous soyez légèrement étourdis  après ces respirations profondes, cela est dû à  l’ hyperventilation. Si c’est le cas il suffit de diminuer l’amplitude des respirations et tout revient  très vite dans l’ordre.

Pour en revenir à l’exercice  présent,  essayez maintenant de vous remémorer  une vous. expérience positive ou  un endroit  agréable pour essayez de vous souvenir de tous les détails, de ce que vous avez vu, ressenti  ou  entendu  pour revivre la scène en 3 dimensions. Plus vous retrouverez des sensations visuelles, olfactives, auditives, ou même tactiles et gustatives et plus ce souvenir sera réel pour vous. Et vous serez agréablement  surpris de ressentir un sentiment de calme et de sérénité. Cette scène ou ce paysage deviendra alors pour vous un lieu de paix intérieur, comme un jardin secret  où  vous vous sentirez profondément bien. Prenez tout votre temps pour le recréer, comme si vous étiez dans une bulle de calme et de tranquillité.

Lorsque vous  déciderez  de mettre un terme à cette expérience agréable, comptez mentalement de 1 à  3. Au chiffre  3 ouvrez les yeux, étirez-vous bien, comme après avoir dormi.

Il se peut que certaines personnes aient plus de mal que d’autres à « lâcher prise »  et visualiser des images mentales, surtout s’il s’agit d’une première  expérience de ce genre. Mais  en renouvelant  cet exercice  plusieurs fois par semaine cela deviendra  de plus en plus facile  et  avec un peu d’entrainement  il vous suffira de penser à cet endroit, de le visualiser pour être aussitôt en paix et en harmonie avec vous-même.

Si le temps  vous manque, vous pouvez vous contenter de faire 3 respirations lentes et profondes chaque fois que vous vous sentez stressés ou inquiets et vous verrez comment vous arriverez plus facilement à garder votre sang-froid.

De plus voici un conseil utile à pratiquer en tout temps et encore plus actuellement: tous les soirs, avant de s’endormir , penser  à 3 choses positives dans notre vie et remercier la Providence Divine pour ces bienfaits. Répétée  tous les jours, cette habitude fait des merveilles.

 

 

Dr Michal ISHAY

Spécialiste en Médecine de Famille

Hypnothérapeute agréée auprès du Ministère de la Santé

Michalishay2@gmail.com

 

 

Partager