Partager

L’impasse politique est totale en Israël une semaine après les élections législatives. Les résultats du scrutin ne permettent pas de sortir d’une crise systémique. Benyamin Nétanyahou, au pouvoir sans discontinuité depuis dix ans, et son rival Benny Gantz, l’ancien chef d’état-major de l’armée, s’affrontent dans des joutes virulentes. Benny Gantz se dit déterminé à éjecter son adversaire du fauteuil de premier ministre. Sa pugnacité lui vaut des menaces de mort. Des intimidations prises au sérieux. Le 4 novembre 1995, le chef du gouvernement, Yitzhak Rabin, signataire des accords d’Oslo avec Yasser Arafat avait été assassiné par un extrémiste. (Le Figaro)

TELAVIVRE. « Une semaine après les élections, les tractations entre les différents partis se poursuivent. Ce dimanche, Beny Gantz a accepté les conditions préalables d’Avigor Liberman, chef du parti Israel Beitenou, pour rejoindre un gouvernement de coalition de centre gauche.

Dans un post sur twitter, Benny Gantz a publié un screenshot de la page facebook de leader du parti Israël Beitenou, Avigor Liberman, sur laquelle figure ses conditions préalables pour rejoindre une coalition de centre gauche avec le commentaire: « D’accord, nous devons aller de l’avant ».

De son côté Avigor Liberman a déclaré qu’il soutiendrait la proposition de loi de Kahol Lavan qui vise à interdire à tout membre de la Knesset qui est  mis en examen d’exercer la fonction de Premier ministre.

Voici les cinq conditions publiées par Israël Beitenou et acceptées par le leader de Kahol Lavan:

1. Retraites des travailleurs du secteur public égales à un minimum de 70% du salaire minimum actuel sur le marché du travail.

2. Décisions sur le fonctionnement des transports publics et l’ouverture des commerces le shabbat déléguées aux autorités locales.

3. Mise en œuvre du projet de loi adopté en première lecture par la 20ème Knesset concernant le service militaire pour les hommes ultra-orthodoxes

4  Introduction du mariage civil en Israël.

5. Assouplissement du processus de conversion au judaisme. »

 

Binyamin « Benny » Gantz (né le à Kfar Ahim en Israël) est un militaire et homme politique israélien. Il exerce la fonction de chef d’état-major de Tsahal de 2011 à 2015. Quelques mois après être entré en politique, il conduit la coalition centriste Bleu et blanc aux élections législatives. Benny Gantz a dirigé une société de sécurité informatique,The Fifth Dimension en tant que président-directeur général. La société a fermé ses portes suite à une faillite financière après que son investisseur russe a été sanctionné par les États-Unis lors de l’enquête sur les tentatives russes d’interférer avec les élections américaines en 2016.

Partager