Partager

Depuis des années la CCIIF de Tel-Aviv organise des « Learnings Expeditions Experts » (Cyber, Biotech, Intelligence Artificielle,…) dans la Silicon Valley israélienne. Les membres du Board de la CCIIF et plus précisement Daniel Rouach, Président de la CCIIF  ont toujours répondu favorablement à de nombreux appels d’organismes publics et privés (non-communautaires en général et non propagandistes) qui souhaitaient organiser des « Learning Expeditions Experts » de haute valeur ajoutée en Israël.

Ce type de missions en Israël sont souvent organisées par toutes les Chambres de Commerce Bi-Nationales (Israël Japon, Israël Allemagne, …). Le plus de la CCIIF : des séances de debriefings très pointues avec les participants et une grande qualité du « mix » d’invités professionnels (pas de babacool …) dans les délégations.

Sur le plan universitaire les associations étudiantes de grandes écoles françaises organisent des missions professionnelles tous les ans. Mais elles sont combinées avec des vacances au bord de la Mer Morte où Eilat. Cette combinaison donne souvent des résultats cahotiques. La CCIIF, avec le soutien d’ISRAELVALLEY, a pour ambition de dépasser ce modèle de base (Vacances, plus un alibi business) et apporte le grain de professionnalisme qui manque le plus souvent.

(Pour information : daniel@rouach.net)

LE PLUS. « Une learning expedition c’est une aventure immersive qui sert à décaler son regard, se projeter et imaginer le monde de demain. Mais elle doit avant tout être au service d’une ambition : une destination. L’organisation de l’expédition doit servir cette ambition par la découverte, l’ouverture, l’inspiration ».
Selon un site expert (1) : « Une learning expedition est un exercice puissant, qu’il ne faut décider que lorsque l’on y est véritablement prêt afin de pouvoir en tirer le maximum de bénéfices. Préparer une learning expedition, c’est attendre un véritable choc des cultures… Parfois, il faudra accepter de ne pas comprendre, prendre du recul, se laisser surprendre, impressionner, parfois se sentir dépassé ou même démoralisé lorsque le décalage entre réalité et idéal à atteindre semble tout à coup trop important…
Parfois au contraire, l’inspiration se fait grisante, enthousiasmante… Dans tous les cas, toujours un peu déstabilisante et c’est d’ailleurs bien ce que l’on doit attendre d’un tel voyage. Réaliser une learning expedition sans être prêt à changer n’a pas d’intérêt et peut même s’avérer frustrant pour ceux qui vont le vivre ou le suivre ». (1) https://89c3.com/news/learning-expedition/)
Partager