Partager

Un article de Nathalie Sosna-Ofir : « Une quarantaine de mots et expressions tirés du Yiddish et de l’hébreu utilisés dans le langage populaire britannique font leur entrée dans le fameux dictionnaire Oxford.

Certains sympathiques comme Hutzpa, insolence en hébreu. Kvetching, version anglicisé du verbe kvetsch qui en Yiddih veut dire se plaindre. Et beaucoup de termes ayant trait à la cuisine. Le petit pain « Bialystok » rempli d’oignon, « chrain » raifort en Yiddish. D’autres moins qui ont même choqué des internautes juifs et israéliens qui se sont sentis offensés.

Par exemple « Yiddo » le surnom des fans du club de football de Tottenhal, expression empruntée au monde des termes anti-juifs au Royaume-Uni. Ou le Begel pourtant si délicieux. Mais employé péjorativement en Afrique du Sud pour désigner des personnes qui agissent comme des Juifs.

Pour leur défénse, les responsables du dictionnaire ont expliqué qu’ils ne prenaient pas position mais se contentaient de réflèter la réalité de la langue anglaise.

Le plus amusant « Pénicilline juive » – le surnom humoristique pour désigner le fameux bouillon de poule des ashknénazes censé tuer les microbes et guérir de tous les maux ».

LE PLUS.

Chutzpah (/ˈhʊt.spə/ ou /ˈxʊt.spə/) est une forme d’audace, en bien ou en mal. Le mot provient de l’hébreu ḥuṣpâ (חֻצְפָּה), qui signifie « insolence », « audace » et « impertinence ». Dans l’usage moderne, il a pris un éventail plus large de significations.

En hébreu, le mot chutzpah marque une indignation envers quelqu’un qui a dépassé outrageusement et sans vergogne les bornes du comportement acceptable.

En yiddish et en anglais, le mot a des connotations ambivalentes, voire positives. Chutzpah peut être utilisé pour exprimer l’admiration envers un culot non-conformiste. Cependant, dans Les Joies du Yiddish, l’expression est illustrée par l’histoire du parricide implorant l’indulgence du tribunal en s’exclamant « Ayez pitié d’un pauvre orphelin » …

Le mot est aussi passé du yiddish au polonais (hucpa), à l’allemand (Chuzpe), au hollandais (gotspe) et à l’anglais (américain) (chutzpah) ; il désigne l’arrogance, le toupet, l’audace, le culot et l’absence de honte.

Partager