Partager
Le premier constructeur de trains chinois CRRC est à pleine capacité de production pour répondre à six commandes de l’étranger, a déclaré la société, dont celle pour le tramway de Tel Aviv.
La société livre cette semaine un ensemble de trains de métro pour la ville australienne de Melbourne, la cargaison étant envoyée à un port chinois pour expédition.
Depuis le déclenchement de l’épidémie de nouveau coronavirus en janvier, l’entreprise s’efforce d’assurer la prévention et le contrôle épidémique dans sa base de production à Changchun, ville du nord-est de la Chine.
La production a progressivement repris depuis le 10 février, avec la priorité donnée au rattrapage des commandes devant être livrées au premier trimestre, a annoncé Li Wanjun, technicien principal de la CRRC Changchun Railway Vehicles Co. Ltd.
La production de six commandes à l’étranger, dont un métro pour Boston aux Etats-Unis, des trains légers sur rail pour Tel-Aviv en Israël et des bus à impériale pour la ville australienne de Sydney, est à plein régime.
Parmi elles, la production de quatre trains du projet de trains légers sur rail à Tel Aviv a été achevée dans les délais prévus. 
Ils seront transportés le 25 février.
« La société fait de son mieux pour assurer la production tout en luttant contre l’épidémie », a indiqué M. Li.
La CRRC, dont le siège est situé à Beijing, est le plus grand fournisseur mondial d’équipements de transport ferroviaire.
Les trains à grande vitesse fabriqués par la CRRC sont devenus un symbole important des réalisations de la Chine en matière de développement.
Ses produits ont été exportés vers plus de 20 pays et régions.Source Xinhuanet

 
Partager