Partager

Une première réalisée dans le domaine du traitement du cancer. Yehouda Haber savait qu’il n’avait plus que quelques mois à vivre lorsqu’il a accepté de se rendre à l’hôpital Ichilov pour une opération de la dernière chance. Atteint d’une tumeur agressive au cerveau, l’ancien combattant d’une unité d’élite de Tsahal partait peut-être pour son dernier combat.

L’opération était particulièrement difficile et risquée, la tumeur étant située profondément dans le cerveau et entourée de cellules saines. L’équipe médicale avait renoncé à une opération « à cerveau ouvert », trop dangereuse et risquée, et avait opté pour une nouvelle méthode, à l’aide d’un laser, généralement utilisée pour traiter les cas d’épilepsie. Objectif: tenter de brûler les cellules cancéreuses sans toucher aux cellules saines.

Pour préparer l’opération, les médecins avaient fait procéder à une neuroimagerie du cerveau de Yehouda afin d’étudier la meilleure manière d’approcher la tumeur et les métastase Puis, ils ont introduit un catheter d’un millimètre de largeur dans le cerveau du patient en anesthésie complète et allongé dans un scanner. Dans un second temps, ils ont actionné les rayons laser de manière progressive, en commençant par une puissance de 30% puis augmentant cette puissance chaque heure en observant les résultats. Ils ont été au rendez-vous: toutes les cellules tumorales ont fini par être brûlées et détruites.

Le lendemain de l’opération, Yehouda a pu rentrer chez lui, complètement débarrassé de cette tumeur et ses métastases. Avec une opération à « cerveau ouvert », il aurait commencé par perdre des facultés cognitives puis la parole, et la suite est connue.

Très heureux et surtout soulagé, Yehouda a dit: « Je ne suis rendu à cette opération avec déjà un pied dans la tombe, et lorsque je me suis réveillé, c’est comme s’il n’y avait jamais rien eu! Ils ont tout brûlé! »

Félicitations à l’équipe médicale dirigée par le Dr. Ido Strauss, directeur du département de neurochirurgie à l’hôpital Ichilov et son adjointe Dr. Raheli Grossman, qui avec audace et professionnalisme ont sauvé la vie de Yehouda Haber et donné espoir à de nombreux malades.

https://lphinfo.com

Partager