Partager

L’euro est victime d’une perte de confiance des investisseurs liée à la situation économique de différents pays européens et à la politique monétaire de la BCE. Cette fois c’est le Brexit britannique qui aura donné le coup de grace à la monnaie européenne qui chute encore.

En Israël, la baisse de l’euro a été particulièrement spectaculaire. Alors que la monnaie unique européenne valait 5,47 shekels le 1er juillet 2009, son taux est passé sous la barre des 3.80 ces derniers jours.

Une chute vertigineuse qui entraîne de douloureuses conséquences pour les retraités qui encaissent leurs pensions en euros. Idem pour les salariés. Il n’y a aucune indexation de la retraite sur les taux de change. Cette situation crée donc des difficultés financières pour de nombreux français qui vivent en Israël et qui avaient un budget prévisionnel.

Ainsi un couple de retraité qui percevait une confortable retraite de 2500 euros il y a 11 ans pouvaient escompter vivre en Israël avec 13 675 shekels. Aujourd’hui, ils se débrouilleront avec bien mins que 10 000 shekels.

Pour Israël, la baisse de l’euro face au shekel handicape les exportations israéliennes vers la zone euro. En revanche, le prix des importations diminue, comme le prix des produits de consommation qu’Israël achète en Europe.

https://www.coolamnews.com/euro-shekel-inquietude-des-retraites-installes-en-israel/

Partager