Partager
En marge de la conférence CyberTech Global 2020 qui s’est tenue à Tel-Aviv, Israël, du 28 au 30 janvier, la ministre des Communications du Ghana, Ursula Owusu-Ekuful, qui a conduit une délégation à la conférence, a signé deux accords de coopération.


Le premier, signé avec le ministre israélien des Communications David Amsalem, porte sur les domaines des télécommunications, des postes et des technologies de l’information.
Le second, signé avec Yigal Unna le chef de la direction nationale de la cybersécurité d’Israël, porte sur le renforcement de la coopération en matière de cybersécurité.
D’après Ursula Owusu-Ekuful, le protocole d’accord dans la cybersécurité devrait soutenir davantage le développement du Ghana dans ce domaine qui devrait s’enrichir d’une loi cette année.
Ce protocole d’accord viendra compléter les efforts nationaux, en particulier dans le domaine de la recherche et du développement en matière de cybersécurité, pour parvenir à l’autosuffisance et développer les exportations de produits et services de cybersécurité dans la sous-région.
Il contribuera au renforcement de l’état de préparation du Ghana en matière de cybersécurité, en particulier en ce qui concerne la protection des infrastructures d’information nationales essentielles.
Conscient que la technologie et les processus seuls ne suffisent pas à protéger les citoyens du Ghana, la ministre des Communications a indiqué que la coopération avec Israël permettra aussi de développer une ressource humaine adéquate.
Le Ghana sollicitera donc le soutien des universités et institutions israéliennes pour former des fonctionnaires ghanéens à la cybersécurité, par le biais d’échanges universitaires et de cours de développement professionnel.

Source Agence Ecofin

Partager