Partager
Benyamin Netanyahu s’est exprimé dimanche soir devant la communauté francophone à Jérusalem, lors d’un meeting de campagne à deux semaines du 3e scrutin électoral.
Il a commencé son allocution par quelques mots en français: « merci beaucoup mes chers amis, mes chers frères, mes chères soeurs, vous êtes attachés au peuple d’Israël, à la terre d’Israël et à la Torah d’Israël. »
« Je suis très heureux d’être avec vous ce soir, j’ai un lien spécial avec la communauté française, qui est très sioniste. Non seulement je vous apprécie, mais je vous aime tout simplement. »
Il a notamment rappelé son amitié profonde pour la France, qu’il visite à de nombreuses occasions pour les « moments heureux mais aussi pour les cérémonies, lors d’attentats antisémites comme l’attentat de Toulouse en 2012 ou encore celui de l’Hypercasher en 2015. »
« Nous devons lutter contre les islamistes terroristes, en France, en Europe mais aussi dans le monde entier. Aujourd’hui, vous le voyez, le peuple d’Israël est vivant, puissant et prospère. »
« Benny Gantz ne peut pas former de gouvernement sans Ahmad Tibi et la Liste arabe commune, seul le Likoud le peut, si vous voulez perpétuer la reussite d’Israël, vous devez voter Likoud, » a-t-il affirmé.
Netanyahou a également assuré que des programmes éducatifs à destination des élèves immigrants de France avaient été mis en place pour faciliter leur intégration.
« Nous avons annulé les examens d’équivalences pour les dentistes, et nous sommes en train de faciliter d’autres équivalences dans le monde médical afin que davantage de médecins français puissent faire leur alya ».
« Il fait bon vivre en Israël, nous avons développé une économie florissante, loin du socialisme, un billet d’avion France-Israël ne coûte rien aujourd’hui, » a-t-il conclu, appelant le public à voter pour son parti le 2 mars prochain.

Source I24News

Partager