Partager

Mahmoud Abbas a annoncé ce samedi 1er février la rupture de «toutes les relations», y compris sécuritaires, entre l’Autorité palestinienne d’une part, et Israël et les États-Unis d’autre part, avant une réunion extraordinaire de la Ligue arabe sur le projet de paix américain. Ce plan américain est une «violation des accords d’Oslo» signés avec Israël en 1993, a déclaré le président de l’Autorité palestinienne au Caire.

M. Abbas, qui a dit avoir transmis le message au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a appelé l’État hébreu à «prendre ses responsabilités en tant que puissance occupante» des Territoires palestiniens. (http://www.rfi.fr)

Le plan américain, dévoilé mardi par Donald Trump et qui prévoit notamment l’annexion de parties de la Cisjordanie occupée par Israël, a suscité l’approbation de nombreux Israéliens mais la colère des Palestiniens.

Partager