Partager

SPECIAL ISRAELVALLEY. Le Pentagone a conclu un contrat de 8,2 millions d’euros avec l’entreprise américaine Raytheon pour la réparation de 155 missiles antiradars à grande vitesse pour le Maroc et la Turquie. Israël sera t-il impliqué via Raytheon dans ce deal? Difficile de le savoir. Ce n’est un secret pour personne : Raytheon travaille très étroitement avec Israël. Bon à savoir : le Maroc et les États-Unis renforcent (sans Israël) leur collaboration militaire en vertu d’un accord visant à développer les Forces armées royales du Maroc et à renforcer leur expertise.

USA ET ISRAËL. Raytheon est une entreprise américaine spécialisée principalement dans les domaines des systèmes de défense et d’électronique et dans l’aérospatiale. Elle fut fondée en 1922 à Cambridge et son siège est actuellement à Waltham. En 2012, elle se classe au sixième rang mondial des ventes de matériel militaire.

Raytheon collabore étroitement avec Israël pour la « Fronde de David »  qui est un système militaire de l’Armée de défense d’Israël développé conjointement par Rafael Advanced Defense Systems et l’entreprise américaine Raytheon. Ce système est conçu pour intercepter des roquettes de courtes à longues portées ainsi que des missiles de croisière. Son missile intercepteur est un missile à deux étages, le système de guidage et de ciblage sont placés dans le nez du missile (un radar et un capteur optique-électronique).

USA ET MAROC. Selon https://fr.news-front.info : « Les services de réparation et d’entretien seront menés avec l’appui des Forces aériennes royales marocaines. Selon un communiqué de presse du département de la Défense, ce dernier contrat s’ajoute à un autre de 768.283.907 dollars, signé par Raytheon pour produire des missiles air-air de moyenne portée AMRAAM et d’autres équipements à l’intention de plusieurs pays, dont le Maroc. Raytheon livrera ces missiles AMRAAM en février 2023.

Les États-Unis sont le principal fournisseur d’équipements militaires du Maroc. Le journal électronique Morocco World News indique qu’en 2019 le royaume a acquis des armes auprès de son partenaire américain pour 10,3 milliards de dollars, indiquent des données du Forum sur le commerce des armes du programme américain de ventes de matériel militaire à l’étranger. Avec cette acquisition majeure, le Maroc a devancé l’Arabie saoudite en termes d’achats d’armes américaines dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. »

Partager