Partager

Le Consumer Electronic Show (CES) 2020 ouvre ses portes à Las Vegas le mardi 7 janvier 2020. Le salon donne le tempo des grandes tendances et nouveautés.

La santé connectée est dorénavant au cœur des innovations technologiques, et elle le sera d’autant plus cette année au CES.

Israël tente de devenir un pionnier dans le domaine de la santé numérique, en tirant parti de ses prouesses en matière de logiciels, d’intelligence artificielle et de bases de données pour trouver des solutions novatrices dans le domaine de la santé.

Secteur de présence des israéliens : La télémédecine, la santé mobile, les objets connectés médicaux à porter, la téléassistance, les dossiers médicaux électroniques, le big data, l’internet des objets médicaux, les applications médicales et d’autres peuvent tous être intégrés dans les technologies de santé numérique ou dans les nouvelles technologies d’information en santé.

LEADER ISRAELIEN. « Les migraineux vont être satisfait de « Nerivio Migra », ce patch israélien anti-migraines qui soulage les symptômes en deux heures maximum.
On connaissait le patch anti-tabac, le patch cicatrisant, il faudra désormais compter avec un patch connecté pour soulager les migraines. Ceux qui sont touchés par les migraines savent combien ces épisodes sont douloureux et invalidants, et parfois non soulagées par les médicaments classiques même à forte dose. Alors un simple patch à appliquer sur le bras en début de crise pourrait grandement améliorer la vie des migraineux.
Si le Nerivio Migra est connecté à votre smartphone c’est tout simplement pour pouvoir en régler l’intensité. Concrètement il inhibe les fibres responsables de la douleur en stimulant d’autres fibres.
Il s’applique dès les premiers symptômes et ses effets se font sentir au bout de 30 à 45 minutes selon l’intensité.  Le patch Nerivio Migra a été testé sur des patients, et les résultats sont satisfaisants puisque environ 70% des patients. Le patch a été conçu par la firme israélienne Theranova et pourrait soulager rien qu’en France 12 millions de personnes dont la vie est empoisonnée par les migraines.
ISRAËL SCIENCES DE LA VIE. Avec 1 500 entreprises actives dans le domaine des sciences de la vie et un écosystème dynamique de recherche et d’innovation, il n’est pas surprenant qu’Israël soit à l’origine de certains des développements les plus importants dans le domaine de la santé et des technologies médicales.

Israël abrite Teva Pharmaceutical Industries et d’autres firmes:

Doxil, premier nano-médicament au monde pour traiter divers types de cancer, a été développé par des chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Le Weizmann Institute of Science a incubé le médicament révolutionnaire Copaxone contre la sclérose en plaques.

Au cours des dernières décennies, Israël est devenu une partie intégrante de l’industrie pharmaceutique mondiale, les exportations vers les États-Unis étant passées de 208 millions de dollars en 1997 à 5,9 milliards de dollars en 2018.

Voici un aperçu de quelques-unes des entreprises innovantes du secteur pharmaceutique israélien:

  • CytoReason a développé le premier et le seul modèle au monde basé sur l’apprentissage automatique du système immunitaire humain et des cellules qui l’alimentent, afin de comprendre le fonctionnement des cellules immunitaires dans les contextes tissulaires, de maladies et de traitement.
  • L’Institut National de Biotechnologie du Néguev (NIBN). Le NIBN commercialise la recherche universitaire, en se concentrant sur les traitements du cancer, maladies infectieuses, maladies auto-immunes et métaboliques…
  • Ses recherches appliquées ont eu un impact mesurable, notamment une réduction de 30% de la mortalité infantile dans la population bédouine d’Israël dans le désert du Néguev.
  • Dexcel Pharma est la plus grande société pharmaceutique privée d’Israël. Fabriquant à la fois des médicaments de marque et des médicaments génériques, la société possède un portefeuille qui comprend plus de 85 produits dans plus de 175 formes posologiques. L’entreprise emploie plus de 1 000 personnes dans ses bureaux en Israël, au Royaume-Uni, en Allemagne et à Singapour.

Le Consumer Electronics Show : Voici quelques entreprises qui composeront la délégation israélienne au CES de cette année sont:

Allegro.ai – Allegro.ai aide les entreprises à déployer des solutions de perception et de vision par ordinateur basées sur l’apprentissage profond pour des applications telles que les véhicules autonomes, l’imagerie médicale et les drones. Hyundai a réalisé un investissement stratégique dans l’entreprise en 2018.

ASKA Drive & Fly, par NFT – L’Aska est un véhicule volant autonome eVTOL (VTOL électrique) qui pourra prendre les navetteurs de porte à porte en conduisant ou en volant à un coût réduit et avec un impact environnemental.

L’Aska permettra à l’utilisateur de se rendre à un héliport, placé dans des endroits centraux de la ville, où il utilisera son VTOL (décollage et atterrissage verticaux), puis volera de manière autonome vers la destination.

Il aura également la possibilité de réacheminer, en ajustant l’emplacement de l’héliport d’atterrissage en fonction des conditions météorologiques, des turbulences, du trafic ou des préférences. New Future Transportation (NFT) a dévoilé la conception du véhicule en juin lors de la conférence EcoMotion, le plus grand événement de mobilité intelligente du pays.

 

Partager