Partager
Mitsubishi Motors Corp a signé un partenariat avec la start-up israélienne Otonomo, alors que les constructeurs automobiles japonais tentent de rattraper leurs concurrents américains et européens pour fournir des services connectés embarqués.


Premier constructeur automobile japonais à rejoindre une plateforme comme Otonomo, Mitsubishi Motors aura accès à un réseau d’une centaine de détaillants, assureurs et autres qui paieront les données et fourniront des services générateurs de revenus tels que des applications de stationnement, le lavage de voiture à la demande et le ravitaillement par abonnement.

Ce service sera déployée cette année aux États-Unis et en Europe, le Japon suivra plus tard, ont indiqué les sociétés.
Elles n’ont pas divulgué les conditions financières de l’accord. Les Japonais ont pris du retard dans la fourniture de services de voitures connectées, avec seulement 30% des véhicules vendus l’année dernière équipés d’une connectivité intégrée, contre plus de la moitié aux États-Unis et en Europe, selon le cabinet SBD Automotive. Cela pourrait être une occasion manquée coûteuse. McKinsey & Co. prévoit que le marché des données embarquées atteindra jusqu’à 750 milliards de dollars d’ici 2030.

De plus, les marques japonaises risquent de perdre le contact avec un consommateur de plus en plus connecté au niveau mondial.
« Il s’agit de comprendre les comportements des clients: comment ils utilisent leurs voitures et comment ils les entretiennent », a déclaré par e-mail Mo Al-Bodour, analyste basé à Detroit chez SBD. «Cela a des implications qui vont des relations clients actuelles à la conception des futurs produits.» Jusqu’à présent, d’autres fabricants japonais se sont concentrés sur la construction de leurs propres plates-formes. Toyota dispose d’un service par abonnement appelé T-Connect, qui offre des informations telles que des informations sur la circulation en temps réel et des liens vers un opérateur humain pour obtenir de l’aide pour la réservation d’un restaurant ou obtenir de l’aide en cas d’accident.

Honda a développé une offre similaire appelée Honda Connected, mais elle s’est associée à Alibaba en Chine pour développer des services connectés spécifiques à ce marché. Ce qu’Otonomo offre est un moyen de normaliser les données provenant des véhicules et de s’assurer que leur utilisation est conforme aux lois sur la confidentialité de chaque pays. La start-up a été fondée il y a quatre ans, elle est basée à Tel Aviv. Elle a également des partenariats avec Daimler et BMW.  La société prévoit d’annoncer d’autres partenariats avec les constructeurs automobiles plus tard cette année, a déclaré par e-mail le cofondateur et PDG Ben Volkow.

Source Koide9enisrael

http://koide9enisrael.blogspot.com/2020/01/mitsubishi-motors-signe-un-partenariat.html#more

 

Partager