Partager

Pour savoir comment redynamiser une ville et en faire une véritable métropole régionale, il faut se rendre aujourd’hui à Beer Sheva. Par une synergie gagnante entre le gouvernement israélien et la mairie de Beer Sheva emmenée par son jeune et dynamique maire Rubik Danilovitz, celle que l’on appelle déjà depuis longtemps la « capitale du Néguev » est en train de devenir un modèle du genre dans la catégorie des « métropoles du futur ».

L’histoire est partie du constat que pour donner un coup de fouet à une ville il ne fallait plus employer les méthodes du passé qui consistaient à investir massivement dans la rénovation des centres des villes existantes mais de passer à un pilote révolutionnaire : établir un nouveau quartier en bordure d’une ville existante et l’équiper de toutes les infrastructures et voies d’accès afin d’en faire un nouveau poumon qui attirera des nouvelles populations et rejaillira inévitablement sur la ville « ancienne ».

Comme une sorte de greffe effectuée en périphérie qui redonnera un essor au centre de la cité. C’est un peu ce qui s’est passé avec la ville de Netanya et le quartier de Kiryat Hasharon avec un franc succès.

Le ministère des Finances a signé des accords-cadres avec plusieurs villes et conseils régionaux afin de mettre en place ces modèles du futur qui permettront de proposer à des candidats de s’installer dans un quartier neuf où ils trouveront immédiatement tout ce dont ils ont besoin : habitat, emploi, écoles, commerces, administrations, services, loisirs, culture, transports etc.

https://lemonde.co.il/

 

Partager