Partager

Après les smartphones, voici l’ère des PC pliables. Intel a profité du CES de Las Vegas pour présenter son ordinateur du futur ; le Horseshoes Bend. Il s’agit d’un ordinateur portable doté d’un écran OLED qui recouvre entièrement la face interne du PC. Un concept qui devrait se populariser dans les années à venir. De nombreux israéliens ont participé au développement de nouveaux produis de Intel présentés à Las Vegas.

DEBUT 2019. « La direction mondiale d’Intel nous a informés de sa décision d’investir 40 milliards de shekels supplémentaires en Israël, une décision sans précédent qui devrait créer des milliers d’emplois dans le sud (d’Israël) », a posté sur Twitter le ministre des Finances Moshe Kahlon. Le géant américain des processeurs en effet va investir cette somme qui équivaut à près de 11 milliards de dollars (9,5 milliards d’euros) dans une nouvelle usine de fabrication de puces électroniques. Promesse tenue, puisque Intel avait pris en mai dernier l’engagement d’investir environ 18 milliards de shekels (5 milliards de dollars) d’ici à 2020 pour moderniser son usine existante de Kiryat Gat (sud d’Israël). Et c’est bien sur ce même site que sera construite la nouvelle usine.

LE PLUS. Selon 20Minutes : « Le prototype d’Intel est équipé d’un écran OLED tactile d’une diagonale de 17,3 pouces. Évidemment pliable, le PC se comporte comme un ordinateur portable classique puisqu’il se plie en deux. L’affichage se fait sur les deux parties de l’appareil sans distinction et le clavier mécanique est remplacé par un clavier virtuel.

Pour profiter d’une vidéo affichée en plein écran, le PC peut être positionné horizontalement grâce à une béquille. Le Horseshoe Bend embarque la nouvelle architecture Intel Tiger Lake de 10 nm seulement. Une puce qui permet à l’ordinateur de mesurer que 7 mm d’épaisseur. Au-delà de ce composant, Intel n’a dévoilé que peu d’informations concernant son prototype de PC à écran pliable. Seuls les membres de l’équipe d’Intel avaient le droit de toucher l’appareil, comme le soulignent nos collègues de The Verge. Difficile de se faire une idée de la charnière conçue par Intel et de la sensation à l’usage donc.

La concurrence est déjà là

En amont du géant des puces, Lenovo avait également présenté sa vision du PC pliable avec le ThinkPad X1 Fold 1. Celui-ci présentait d’ailleurs de meilleures finitions que celui d’Intel qui n’est encore qu’un prototype. Mais le ThinkPad X1 Fold se rapprochait davantage d’une tablette PC pliable avec ses 13 pouces, que d’un véritable ordinateur portable ».

Partager