Partager

Le retard accusé en matière d’infrastructures a conduit le gouvernement israélien à initier de lourds investissements – les comparaisons internationales du FMI ou de l’OCDE depuis qu’Israël en fait partie soulignent de manière aiguë ce retard.

Pour la période 2017-2021, 147 projets d’infrastructures sont programmés, pour un budget de 28 Mds EUR. Sur ce total, 70 % seraient consacrés à des projets ferroviaires. Le recours aux Appels d’Offres est obligatoire et le marché strictement surveillé. (https://www.businessfrance.fr)

Le réseau routier : Dans ce pays où les distances sont courtes, ce sont les automobiles, autobus et camions qui assurent l’essentiel des transports. Ces dernières années, le réseau routier a été considérablement étendu et amélioré, ce qui a permis de répondre à l’augmentation rapide du nombre de véhicules et d’accéder aux localités les plus éloignées. L’autoroute 6, à plusieurs voies, premier axe routier à péage du pays, sillonne Israël sur 300 km et relie Beersheva au sud à Nahariya au nord en contournant les zones densément peuplées. Elle allège considérablement l’engorgement de la circulation et permet un accès rapide à la plupart des régions du pays.

Chemins de fer : Les chemins de fer d’Israël assurent le transport des passagers entre Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Nahariya et Dimona. Des trains de marchandises fonctionnent également plus au sud, desservant le port d’Ashdod, les villes d’Ashkelon et de Beersheva ainsi que les mines au sud de Dimona. Ces dernières années, l’utilisation des trains de marchandises comme le trafic de passagers n’a cessé d’augmenter. Afin de réduire les problèmes provoqués par la hausse de la circulation routière, des chemins de fer rapides utilisant les voies existantes améliorées sont actuellement en fonction dans les régions de Tel-Aviv et de Haïfa, et assortis de correspondances avec les lignes d’autobus. De nombreux wagons obsolètes actuellement en usage seront remplacés par des voitures climatisées modernes et des équipements mécaniques performants d’entretien des rails. A Jérusalem, un réseau de transport urbain sur rail est en cours de construction.

Partager