Partager

Rencontre du Premier ministre Netanyahu et du Président français Emmanuel Macron à la résidence du Premier ministre à Jérusalem

Le Premier ministre a appelé le Président français à se joindre à la pression et aux sanctions contre l’Iran, à la suite de ses actions dans le domaine nucléaire et de ses actes agressifs dans la région.

(Communiqué du conseiller aux médias du Premier ministre israélien)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara, ont accueilli le Président français Emmanuel Macron, ce matin (mercredi 22 janvier 2020), à la résidence du Premier ministre à Jérusalem.

Les deux hommes ont eu une réunion chaleureuse et amicale pendant le petit déjeuner. Le Premier ministre a appelé le Président français à se joindre à la pression et aux sanctions contre l’Iran, à la suite de ses actions dans le domaine nucléaire et de ses actes agressifs dans la région. Les deux hommes ont discuté de la situation au Liban et du projet du Hezbollah de fabriquer des missiles de précision. Ils ont également parlé des développements en Libye à la lumière de l’implication turque.

Le Premier ministre Netanyahu et le Président Macron ont décidé d’établir un dialogue stratégique afin de continuer à renforcer la coopération bilatérale et d’atteindre les objectifs concernant les questions régionales.

Le Premier ministre Netanyahu a félicité le Président Macron pour la demande française de rejoindre le Forum régional du gaz qui a été créé au Caire, en collaboration avec Israël, qui coopère dans le domaine du gaz naturel dans la région et l’exportation de gaz d’Israël.

Le Premier ministre Netanyahu, après la rencontre :

« Je viens de conclure une réunion de travail agréable, amicale et très productive avec mon ami le Président français Emmanuel Macron. La réunion a porté sur de nombreuses questions – Iran, Irak, Syrie, Liban, Turquie, Libye et plusieurs autres.

Nous sommes convenus d’établir un dialogue stratégique entre Israël et la France afin de nous permettre de continuer de coopérer vis-à-vis de nos intérêts communs.

J’ai félicité Emmanuel Macron pour sa position inébranlable contre l’antisémitisme, qui s’est notamment manifestée lors de sa visite ici, à Jérusalem. Je lui ai également de se pencher sur l’affaire du meurtrier de Sarah Halimi, ainsi que concernant une possible extradition d’un des assassins qui a fait de nombreuses victimes juives en France et qui se trouve actuellement à Ramallah. Il doit être extradé vers la France. Il a promis de se pencher sur ces deux points.

LE PLUS. Des chefs d’Etat d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Australie se réunissent pour le cinquième Forum international sur la Shoah, ce 23 janvier 2020, à Yad Vashem, Jérusalem. Cet événement, intitulé « Se souvenir de la Shoah, lutter contre l’antisémitisme », est organisé par la Fondation pour le Forum international sur la Shoah dirigée par Moshé Kantor, en coopération avec Yad Vashem, sous les auspices du président de l’Etat d’Israël, Reuven « Rubi » Rivlin.

 

Partager