Partager

Beer Sheva est le centre de la quatrième région la plus peuplée d’Israël, soit la huitième ville du pays avec une population de 207 551 habitants. Aujourd’hui, l’agglomération devient le coeur de l’investissement immobilier d’Israël.  Après une période de stagnation, Beer Sheva a attiré ces dernières années de plus en plus d’investisseurs du centre du pays qui profitent des avantages de la ville, notamment de l’Université Ben Gourion, dont beaucoup d’étudiants louent des appartements.

Un autre avantage de Beer Sheva est que les prix sont bas comparés à ceux de la région de Tel Aviv. La capitale du Néguev offre des propriétés attrayantes, situées près de l’université ou de la nouvelle technopole. De plus, Beer Sheva – et la région nord du Néguev – sont en plein essor.  Plusieurs facteurs contribuent à cette croissance économique : l’amélioration de la voie ferrée nationale et la construction de l’autoroute 6, l’édification du vaste complexe d’entraînement de l’Armée, ainsi que le développement de nouvelles industries.

SELON LE SOIR. Beer Sheva, la capitale en devenir de la cybersécurité israélienne.

LE PLUS.

Valérie Zenatti est née et a grandi à Nice, au sein d’une famille juive venue d’Algérie. Ses parents ont décidé d’aller vivre à Beer Sheva, au sud d’Israël quand elle était adolescente. Et l’hébreu est devenue sa seconde langue.

De retour en France en 1990, elle étudie la langue et littérature hébraïque aux Langues’O, exerce différentes activités, dont le journalisme et l’enseignement. Depuis 1999, elle publie des livres pour la jeunesse à L’école des loisirs, dont Quand j’étais soldate et Une bouteille dans la mer de Gaza . Depuis 2004, elle est aussi la traductrice d’Aharon Appelfeld. Elle vient de publier « Jacob, Jacob » aux éditions de l’Olivier.

Partager