Partager

Qedit a eu à Davos son moment de gloire hier. Les invités de Davos ont eu l’occasion de rencontrer le CEO de Qedit qui, lors d’une table ronde, a eu l’occasion de présenter les exploits technologiques de cette startup. Les dirigeants principaux de QED-it sont Jonathan Rouach CEO, co-fondateur, diplômé du Technion en Génie électrique (Army Intel). Fondateur de Bits of Gold, plus grande plateforme de Bitcoin en Israël et d’une société de sécurité informatique acquise par Digital Asset Holding ; Ruben Arnold, CFO, co-fondateur diplômé du Technion en Génie électrique, ancien consultant chez McKinsey en management et organisation, serial entrepreneur ; le Dr Aviv Zohar, Chief Scientist, professeur chargé de cours en sciences informatiques à l’Université Hébraïque de Jérusalem, expert de renommée mondiale en gouvernance des blockchain, il a figuré au classement 40 under 40 du magazine Fortune (classement des 40 personnalités de moins de 40 ans les plus influentes dans le monde des affaires).

Citons aussi dans l’équipe Kobi Gurkan, (Development Team Lead) diplômé des universités de Tel Aviv et de Bar-Ilan, le Pr Shafi Goldwasser Scientific Advisor et professeur en Génie électrique au MIT, Dr. Eran Tromer, ZKP Advisor,  Professor Assistant à l’université de Tel Aviv, au MIT, à Weizmann, au Technion, à la Columbia University….

LE PLUS. Lors de la huitième édition de TransTech qui s’est tenue au Technion Sarona, Jonathan Rouach a présenté la start-up israélienne high-tech QED-it, basée à Tel Aviv et spécialisée dans le domaine du Blockchain BtoB.

« Chez QED-it nous développons une forme particulière de Blockchain, la Zero-Knowledge Blockchain. Celle-ci consiste à combiner la force de la Blockchain, à savoir, le partage décentralisé de l’information, aux propriétés de protection de données confidentielles du Zero-Knowledge Proof. Cette technologie permettrait d’agréger au niveau européen le taux d’imposition globale des entreprises internationales, sans dévoiler les informations fiscales confidentielles pour chaque pays. Plus besoin de taxer les chiffres d’affaires : on peut évaluer la taxation globale des GAFA au niveau européen et agir en fonction. En apportant un indicateur fiscal agrégé au niveau européen, la technologie peut alimenter sainement le débat démocratique sur la fiscalité. Gestion distribuée de certificats et de réputation, contrôle du risque opérationnel d’un partenaire, visibilité en profondeur sur l’efficacité d’un supply-chain : ce type de solutions se met déjà en place dans les écosystèmes qui veulent partager en temps réel de l’information sans divulguer aucune donnée« , a indiqué Jonathan Rouach à La Tribune.

QED-it a financé son premier tour de table (Seed Round) auprès de business angels américains, israéliens et chinois de premier plan.

Applications

Les clients et partenaires de QED-it sont tous confrontés au même problème : comment garder le bénéfice des nombreuses données générées par la révolution digitale, et à la fois partager ces informations avec leur écosystème pour améliorer, par exemple, la coordination et la gestion des risques avec les autres parties prenantes.

Le Zero-Knowledge Blockchain (ZKB) résout cette tension. Développé par QED-it, porté par une équipe de niveau mondial, le Zero-Knowledge Blockchain (ZKB) est une plateforme qui combine les avantages de la coordination entre acteurs (technologie Blockchain) aux impératifs de non divulgation de données pour des raisons réglementaires ou business (cryptologie du Zero-Knowledge proof). Concrètement, le ZKB revient à donner des preuves (aussi appelées QED) à un écosystème sans rien dévoiler des données sous-jacentes.

Les applications sont très prometteuses ! En fournissant la preuve pour tous mais la donnée pour personne, le ZKB agit comme un accélérateur de confiance : il permet de vraiment briser les silos entre acteurs au sein d’un écosystème, et de mettre en place des coordinations efficaces, créatrices de valeurs et sans risques pour toutes les parties prenantes. C’est le protocole qui manquait pour entrer dans la nouvelle ère de l’économie : celle de la confiance généralisée.

L’équipe

A l’origine de QED-it et du ZKB, on trouve une équipe d’experts : Jonathan Rouach (CEO) et Ruben Arnold (CFO), un duo expérimenté, vivant là sa troisième aventure entrepreneuriale, la première ayant été vendue à une Digital Asset Holding et la seconde (Bits of Gold) étant devenue la principale plateforme d’échange de Bitcoins au Proche-Orient. Dr Aviv Zohar (co-fondateur et Chief Scientist), un expert de Blockchain, à l’origine de mises à jour fondamentales du protocole. Pr. Shafi Goldwasser, co-inventrice du Zero-Knowledge proof, lauréate de deux prix Gödel (1993 et 2001) et du prix Turing en 2012. Dr Eran Tromer, un expert mondial de cryptologie appliquée. Kobi Gurkan, un mathématicien spécialiste d’architecture Blockchain ayant été CTO d’une société de sécurité.

Source Israel Valley

LE PLUS.

One year after being reported in « Globes, » blockchain startup Qedit has announced that it has raised $10 million in a Series A round led by MizMaa Ventures and with participation from Ant Financial, RGAX, Meron Capital, Collider Ventures, Jovono and Target Global.

Qedit , founded in 2015 by CEO Jonathan Rouach, Ruben Arnold, and Prof. Aviv Zohar, was among the first Israeli blockchain companies, and is one of the few that develops tools for the enterprise market that are not cryptographic currencies. The company develops tools for maintaining the confidentiality of information in organizations that want to cooperate with each other without exposing sensitive data. This is accomplished through the use of zero-knowledge proof cryptography.

The new round is in addition to the $3 million raised in Qedit’s seed round led by Prof. Ehud Weinstein and Dr. Ofir Shalvi, two of the founders of Anobit Technologies (which was sold to Apple); Eddy Shalev; Yariv Gilat; Bitmain founder Jihan Wu; and Collider. Rouach said that the new financing round was designed to « increase the company’s staff from 20 to 25-30 employees in development, sales, and business development in order to help the company gain access to markets and tenders throughout the world. »

Simultaneously with the announcement of the financing round, Qedit announced three new strategic partnerships: with virtualization company VMware, which deals with cloud infrastructure; with Ant Financial, which offers financial services through payment provider Alipay; and with RGAX, a subsidiary of Reinsurance Group of America (RGA).

« Qedit will provide VMware’s privacy layer for blockchain as a default option in all of its installments. The first pilots are taking place now, and the announcement of this is scheduled for the VMworld 2019 conference in several months. This is not proof of feasibility; it is preparatory work for actual deployment, » Rouach said.

Published by Globes, Israel business news – en.globes.co.il – on May 7, 2019

© Copyright of Globes Publisher Itonut (1983) Ltd. 2019

Partager