Partager

Les compagnies israéliennes exportent des systèmes de défense aérienne de missiles (31%), de radars (17%), avioniques (14%), de munitions sèches (9%), des systèmes de communication (9%), d’observation et d’optique (8 %), des drones (2%), des systèmes marins (1%), et des satellites ou des équipements spatiaux (1%).

La plus grande distribution des exportations de défense israéliennes est destinée à la région de l’Asie-Pacifique avec 58%, suivie par l’Europe avec 21%, l’Amérique du Nord avec 14%, l’Afrique avec 5% et l’Amérique latine avec 2%. La majorité des récents nouveaux contrats a été signée dans la région Asie-Pacifique.

L’Etat hébreu figure parmi les dix premiers exportateurs mondiaux dans le domaine de la défense. Un récent rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a classé Israël au cinquième rang des fournisseurs d’armes au monde, après les États-Unis, la Russie, la France et l’Allemagne.

L’Inde reste le plus grand marché d’armes d’Israël avec l’acquisition de divers systèmes, des missiles et des drones au cours des dernières années. Le Vietnam est le deuxième plus gros client de l’Etat hébreu.

L’Azerbaïdjan – un pays à majorité musulmane à la frontière iranienne – est le troisième plus grand marché d’armes.

Partager