Partager

La justice israélienne enquête sur d’éventuelles malversations ayant entouré l’achat de sous-marins à une compagnie allemande. Benyamin Netanyahu n’est pas inquiété, mais son ancien avocat est au cœur du dossier et le procureur vient d’annoncer son intention de le mettre en examen pour blanchiment d’argent.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Les chefs d’accusation ne seront confirmés qu’après une nouvelle audition des personnes mises en cause. Mais les charges retenues soulignent la sévérité des faits reprochés. cette affaire est considérée comme étant potentiellement le plus grand scandale financier de l’histoire du pays.

Entre 2012 et 2016, la marine israélienne a signé avec le groupe allemand ThyssenKrupp des contrats portant sur l’achat de sous-marins et de bateaux pour un montant total d’environ deux milliards de dollars. Le représentant du constructeur en Israël est accusé d’avoir versé des pots-de-vin à plusieurs personnalités de l’appareil sécuritaire. Il devrait être mis en examen pour corruption. Le chef d’accusation devrait être retenu aussi contre l’ancien chef de la marine, un ex-conseiller de Benyamin Netanyahu et un ancien ministre.

L’ex-avocat et cousin du chef du gouvernement, David Shimron, était soupçonné d’avoir fait le médiateur sur le montant des pots-de-vin tout en utilisant sa proximité avec Benyamin Netanyahu pour obtenir la signature de ces contrats. Finalement, dans son cas, les charges de corruption n’ont pas été retenues, mais le procureur entend le poursuivre pour blanchiment d’argent.

Partager