Partager

Robert Ysraël Aumann, né le à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, est un mathématicien et économiste américanoisraélien. Il est, de 1962 à 1974, consultant pour la RAND Corporation, think tank du département de la Défense des États-Unis. Membre de la National Academy of Sciences, il travaille au Center for Rationality à l’université hébraïque de Jérusalem en Israël. Il reçoit, avec Thomas Schelling, le « prix Nobel » d’économie en 2005, pour « avoir amélioré notre compréhension des mécanismes de conflit et de coopération par l’analyse de la théorie des jeux ».

Aumann est diplômé de l’université de New York en 1950 avec un Bachelor of Science en mathématiques. En 1952, il reçoit son Master of Science et en 1955 son Ph.D. en mathématiques, du Massachusetts Institute of Technology. En 1956, il rejoint la faculté de mathématiques de l’université hébraïque de Jérusalem.

La plus importante contribution d’Aumann est dans le domaine des jeux répétés, qui sont des situations où les joueurs sont confrontés à la même situation à de nombreuses reprises.

Aumann fut le premier à définir le concept d’équilibre corrélé en théorie des jeux, qui est un type d’équilibre dans les jeux non-coopératifs, considéré comme plus flexible que l’équilibre de Nash. De plus, Aumann étudia la notion de savoir commun dans la théorie des jeux de façon stricte.

Aumann utilisa la théorie des jeux pour analyser certains des dilemmes du Talmud. Il fut ainsi capable de dissiper le mystère entourant le « problème de la division ». Le problème consistait à expliquer la logique du Talmud dans la division d’un héritage d’un mari décédé à ses trois femmes, en fonction de la valeur de l’héritage, comparée à sa valeur originale.

Partager