Partager

Aaron Ciechanover, né le à Haïfa en Israël, est un biologiste israélien. Avec Avram Hershko et Irwin Rose, il est colauréat du prix Nobel de chimie de 2004 « pour leur découverte de la dégradation contrôlée des protéines par l’ubiquitine ».

Né à Haïfa en Israël, il reçoit son master of science en 1971 et son M.D. en 1974 à l’école de médecine de Hadassah de l’université hébraïque de Jérusalem. Il reçoit en 1982 son doctorat en médecine du Technion à Haïfa. En 2010, il est professeur dans l’unité de biochimie et directeur de l’institut Rappaport pour la recherche médicale au Technion. Il est membre de l’Académie pontificale des sciences et de l’Académie israélienne des sciences et lettres.

LE PLUS. TIMES OF ISRAEL.Un groupe de trois prix Nobel a estimé samedi, lors d’une visite en Corée du Nord qui coïncide avec le congrès du parti unique, que les sanctions qui pèsent sur ce pays affectent lourdement son système de santé et devraient être assouplies.

La communauté internationale a durci ses sanctions contre la Corée du Nord après plusieurs tirs de missiles et son quatrième essai nucléaire au mois de janvier, alors qu’un autre serait en préparation, selon des experts.

« La pénicilline n’a jamais contribué à fabriquer des bombes nucléaires », a déclaré l’Israélien Aaron Ciechanover, prix Nobel de Chimie, à l’issue de visites d’hôpitaux et de laboratoires à Pyongyang.

« Ce n’est pas en n’aidant pas les malades qu’on met la pression sur un Etat », a-t-il poursuivi.

Avec le norvégien Finn Kydland, prix Nobel d’Economie et le britannique Richard Roberts, prix Nobel de médecine, Aaron Ciechanover a passé une semaine en Corée du Nord pour un voyage humanitaire, alors que s’ouvrait le premier congrès du parti unique en 40 ans, au cours duquel le leader Kim Jong-Un s’est félicité de son programme nucléaire.

Partager