Partager

Un entrepreneur franco-israélien estime que les problèmes de recyclage posés par les grandes quantités de bouteilles en plastique pourraient être considérablement améliorés grâce à un élastique. Morris Amsellem, PDG de la société Ecoams Planet, a dévoilé lundi dernier Bakbouk : une solution simple pour broyer les bouteilles en plastique et faciliter le recyclage pour les consommateurs et les fabricants de boissons.

La clé de cette solution simple est un élastique biodégradable attaché autour d’une partie particulière de la bouteille, qui aide les consommateurs à plier facilement leur bouteille vide et à réduire son volume de 80%.

Selon M. Amsellem, la réduction du volume permettra aux recycleurs enthousiastes d’économiser de l’espace et de réduire la fréquence requise pour déposer les déchets dans le bac de recyclage ou pour se rendre à la décharge. La solution élastique, déjà brevetée dans 14 pays, peut être mise en œuvre sur n’importe quel type de bouteilles en plastique PET d’origine, y compris celles utilisées par les plus grands fabricants de boissons du monde.

À ce jour, des demandes de brevets ont été déposées dans 58 pays à travers le monde, sous la direction du cabinet israélien Ehrlich & Fenster, spécialisé dans les brevets et les marques. « Bakbuk » apporte une révolution dans toutes les phases du recyclage : pour le consommateur, son utilisation est simple et efficace, la fréquence de jet des bouteilles dans le bac de recyclage est divisée par cinq et la réponse écologique à la pollution plastique catastrophique dans le monde entier est énorme « , a déclaré Amsellem.

« De plus, pour l’entreprise de recyclage, cela réduit le nombre de déplacements vers les sites de recyclage, réduit les coûts de transport et de compression, et augmente généralement l’efficacité et la productivité. Pour les entreprises de boissons, il apporte des solutions pour le développement durable, une solution d’économie circulaire et une solution pertinente pour les clients. »

L’entreprise est actuellement en pourparlers pour inclure sa solution dans les bouteilles vendues par les principaux fabricants de boissons, et apporter ainsi l’innovation directement aux ménages des consommateurs.

Les efforts d’Amsellem s’appuient sur un bilan entrepreneurial positif, notamment la vente d’un simple système d’arrosage de plantes d’une valeur de 21 millions de dollars en 2006 à une société publique française.

Selon une étude américaine réalisée pour Ecoams Planet par Ipsos, 91 % des consommateurs estiment qu’une solution permettant de réduire de 75 à 80 % le volume des grandes bouteilles est une innovation importante. Un total de 69 % ont dit qu’ils seraient prêts à dépenser au moins un cent de plus pour une bouteille en plastique rétractable, dont 12 % ont dit qu’ils seraient disposés à dépenser plus de cinq cents de plus pour un tel produit.

http://www1.alliancefr.com/actualites/innovation-israelienne-un-elastique-pour-reduire-de-80-les-dechets-de-plastique-6082548

Partager