Partager

Le tribunal de Tel Aviv a validé un accord à l’amiable dans lequel Yair Netanyahu recevra 30 000 shekels (environ 7 600 euros) de la part de son ancien chauffeur. Celui-ci l’avait enregistré alors que le fils du Premier ministre tenait des propos désobligeants sur des femmes lors d’une nuit d’excès passée dans plusieurs boites de strip-tease de Tel Aviv. Selon les termes de l’accord, l’ancien chauffeur Roi Rozen devra également s’excuser publiquement auprès de Yair Netanyahu. (Times of Israel)

Yair Netanyahu est le fils du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et un activiste de droite en ligne. Il est connu pour défendre son père sur les médias sociaux et a été décrit comme « une star en ligne ». Netanyahu est né en 1991 à Benjamin et Sara Netanyahu. Il a servi dans l’unité du porte-parole de Tsahal.

LE PLUS. ARCHIVES.

Depuis plusieurs jours, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu doit faire face à de vives critiques de la part des partis ultra-orthodoxes. La relation de son fils Yair Netanyahu, 23 ans, avec Sandra Leikanger, une étudiante norvégienne de 25 ans, non-juive, crée la controverse en Israël.

C’est le week-end dernier, que le journal norvégien « Dagen » a révélé cette prétendue histoire d’amour. Le quotidien expliquait que lors d’une rencontre à Davos (Suisse), Benjamin Netanyahu aurait déclaré à son homologue norvégien que son fils et sa petite amie avaient récemment passé des vacances en Norvège.

Ces révélations ont agité la classe politique. « « Tout juif qui voudrait préserver ses racines veut voir son fils épouser une juive. En tant que Premier ministre d’Israël et du peuple juif, [Benjamin Netanyahu] doit faire preuve de responsabilité nationale en défendant les valeurs qu’il représente dans sa propre maison. Je parie que cela lui fait mal », a déclaré le député du parti ultra-orthodoxe Shass, Nissim Zeev, dans le « Jerusalem Post ». Au sein même du parti du Premier ministre, le Likoud (parti conservateur), cette supposée relation pose problème. Le député Moshe Feiglin l’a ainsi jugée « très regrettable ». Bentzi Gopshtain, le directeur de Lehava, une organisation d’extrême droite nationaliste et religieuse, a quant à lui averti Benjamin Netanyahu : « Vos petits-enfants comme vous le savez, ne seront pas juifs. » La religion juive se transmettant par la mère, si Yair Netanyahu, 23 ans avait des enfants avec Sandra Leikanger, leurs enfants ne seraient en effet pas juifs.

Partager