Partager

En salles le 13 novembre, « J’accuse », film de Roman Polanski sur l’affaire Dreyfus, scandale antisémite majeur de la fin du XIXe siècle en France, a été projeté en avant-première lundi soir à l’École militaire en présence de nombreux haut gradés dont le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre.

L’armée française a soutenu et contribué à la réalisation de ce long-métrage tourné en grande partie à l’École militaire, là-même où le capitaine Dreyfus a été solennellement dégradé le 5 juillet 1895 pour haute trahison. Alfred Dreyfus a finalement été innocenté et réhabilité en 1906 après les investigations du lieutenant-colonel Picquart qui lui ont permis de découvrir de fausses preuves présentées par l’armée lors du premier procès.

Roman Polanski a coécrit et réalisé « J’accuse », signant une adaptation du roman de Robert Harris consacré à l’affaire Dreyfus à partir du point de vue du lieutenant-colonel Piquart, interprété par Jean Dujardin et c’est Louis Garrel qui joue le rôle d’Alfred Dreyfus.

Le film « J’accuse » de Roman Polanski a reçu le Grand prix du jury de la Mostra de Venise au début du mois de septembre.

Comme indiqué dans Israël Valley, la ministre des armées Florence Parly qu’il est encore temps que les Armées redonnent à Alfred Dreyfus tout l’honneur et toutes les années qu’on lui a ôtés » et qu’elle envisageait de le nommer général à titre posthume.

Source : L’Express & Israël Valley

Partager