Partager
Le record du plus grand nombre de personnes transportées dans un avion remonte au 24 mai 1991. Un Boeing 747 de la compagnie israélienne El Al a relié Addis-Abeba (Ethiopie) à Jérusalem (Israël) avec 1 088 personnes à son bord.

Ce chiffre, qui varie légèrement selon les sources (entre 1 078 et 1 122), reste quoi qu’il en soit un record absolu. Pour l’anecdote, deux bébés sont nés durant ce vol de quatre heures. Si la version passagers du Boeing 747 peut transporter jusqu’à 452 personnes en configuration bi-classe standard, le gros-porteur en question était une version cargo.  Dépourvu de sièges, le millier de passagers a donc voyagé assis à même le sol sur le pont principal mais également dans la bulle du super jumbo. Car il ne s’agissait pas d’un vol commercial mais d’une opération d’évacuation (opération Salomon) menée par l’armée israélienne.

Au printemps 1991, le régime éthiopien est en passe d’être renversé par des rebelles.  Préoccupé par le sort de la communauté juive éthiopienne, l’Etat d’Israël décide d’organiser une opération de grande envergure.  Pendant 36 heures, 35 avions vont effectuer une quarantaine d’allers-retours depuis l’aéroport d’Addis-Abeba. Au total, plus de 14 000 Juifs d’Ethiopie seront évacués grâce à ce pont aérien reliant les deux villes distantes de 2 500 km.

Source Aero News TV

http://koide9enisrael.blogspot.com/2019/11/el-al-detient-le-record-du-plus-grand.html

Partager